FANDOM


"Tu te prends peut-être pour un chef, seulement voilà, tu n'es qu'un rat."
― Skinner à Rémy, après l'avoir capturé.[src]

Le chef Skinner est un ancien chef cuisinier français grincheux et cruel qui est l'antagoniste principal dans le long-métrage oscarisé du studio Pixar, Ratatouille (2007). Le personnage a également servi d'adversaire aux protagonistes du film dans ses jeux-vidéos dérivés et a été reproduit quelques fois en figurine, notamment.

Skinner a été interprété dans la version originale par l'acteur britannique Ian Holm, dans la version française par le comédien Julien Kramer et dans la version québécoise par le comédien, narrateur et maître de cérémonie Patrick Chouinard.

Biographie Modifier

Description Modifier

Skinner a été le sous-chef du grand chef gastronomique Auguste Gusteau dans son restaurant éponyme pendant des années[1] avant de prendre sa place à la suite de son décès, le testament du célèbre cuisinier stipulant que Skinner hériterait de ses intérêts commerciaux si aucun héritier n'apparaîtrait au cours des deux ans suivant sa disparition. Cependant, Skinner, qui n'attachait que très peu d'importance aux idéaux de son ancien patron, a rapidement délaissé sa fonction de chef cuisinier (ayant délégué ce rôle à son sous-chef, Horst) pour se livrer à des activités plus lucratives comme la commercialisation d'une ligne de produits surgelés à la marque du restaurant pour en conserver sa situation financière. Cette ligne comprenait des burritos, du poulet, du haggis et des travers de porc. Il est cependant clair que Skinner faisait cela avant tout pour son propre profit.

Ratatouille Modifier

Skinner, Larousse et Linguini

Skinner lorsque Larousse le présente à Linguini.

Près de deux ans après la mort de Gusteau, Skinner entre dans la cuisine de son restaurant en feuilletant les enveloppes qu'il a récemment reçus lorsqu'un des cuisiniers, Larousse, le présente à un jeune homme nommé Alfredo Linguini, qui lui remet une enveloppe de sa défunte mère, Renata, une ancienne maîtresse de Gusteau qui espérait qu'il puisse trouver du travail ici. Décidant de traiter cela avec indifférence, Skinner lance nonchalamment à Linguini de leur laisser son adresse pour qu'ils lui écrive mais à ce moment-là, Larousse lui apprend qu'ils l'ont déjà engagé, ce qui le rend furieux. Horst intervient donc en disant qu'ils avaient besoin d'un commis aux poubelles et Skinner se ravise donc en pensant qu'ils ont eu raison, puis rentre dans son bureau. Il en sort rapidement pour réprimander un autre cuisinier, puis quelques instants plus tard, il réclame une soupe censée être servie à des clients du restaurant. Cependant, à son insu, la soupe en question avait été accidentellement renversée par Linguini un peu plus tôt et ce dernier a alors tenté de la refaire en y ajoutant des ingrédients improvisés avant qu'un jeune rat érudit de cuisine prénommé Rémy ne l'ait améliorée. Ayant surpris l'animal dans ses actions, Linguini le cache sous une passoire juste avant que Skinner n'arrive et ne le réprimande furieusement pour avoir essayé de cuisiner dans son établissement en menaçant de le tuer. Il est tellement acharné sur lui qu'il ne peut empêcher la soupe d'être servie à plusieurs clients dont une critique gastronomique, Solène LeClaire, qui, à la surprise générale, adore la soupe. Skinner s'apprête désormais à renvoyer Linguini mais est rappelé à l'ordre par la seule femme aux fourneaux, Colette Tatou, qui lui fait comprendre que le renvoi du cuisinier de la soupe pourrait entraîner un scandale, surtout si en tant qu'héritiers de Gusteau, ils ne respectent pas sa conviction selon laquelle tout le monde peut cuisiner. Comme les autres cuisiniers semblent approuver ses propos, Skinner accepte à contrecœur de garder Linguini dont il confie la responsabilité à Colette puisque c'est elle qui a pris sa défense. Cependant, le chef est convaincu que le succès de la soupe a été un pur hasard et entend bien le prouver en poussant Linguini à la refaire sous son attention. Tandis que Skinner continue de s'en prendre à lui, il repère Rémy (qui essayait de profiter de leur discussion pour s'enfuir par une fenêtre ouverte) et essaie de le tuer avec les autres cuisiniers jusqu'à ce que Linguini parvienne à le capturer dans un bocal. Skinner lui ordonne donc de l'emmener loin de la cuisine pour le tuer, craignant que la réputation de leur cuisine puisse être en jeu à cause du rat. Bien que réticent, Linguini s'exécute et sort en catastrophe de la cuisine avec Rémy tandis que Skinner et les autres reprennent probablement leur travail.

Skinner et ses moqueries

Skinner se moquant de Linguini.

À l'insu de Skinner, Linguini et Rémy décident de s'associer en raison de l'incapacité du premier à cuisiner. Le lendemain, Linguini entre avec Rémy caché dans sa chemise et Skinner se moque de lui à propos de la soupe, toujours persuadé qu'il échouera dans sa tâche. Ensuite, les deux commencent la préparation du plat mais comme Rémy fait mal à Linguini en se déplaçant sur son torse et en le mordant, celui-ci s'enferme avec lui dans la chambre froide pour le gronder et tenter d'établir une autre stratégie pour cuisiner ensemble sans qu'il ne se fasse repérer par les autres cuisiniers. Passant par là, Skinner entend cependant l'apprenti parler à travers la porte et entre dans la pièce où il aperçoit très brièvement Rémy sur une étagère juste avant que Linguini n'éteigne la lumière et le cache sous sa toque. Bien que surpris par ce qu'il vient de voir, Skinner se reprend rapidement et recommence à hurler sur Linguini avant de le mettre dehors de la chambre. Juste après, Linguini et Rémy découvrent que le rongeur peut diriger l'humain en lui tirant les cheveux et envisagent donc de laisser Rémy guider Linguini dans ses préparations depuis sa toque. Cette nouvelle méthode est très vite efficace puisque le lendemain, ils sont en mesure de terminer brillamment la soupe, qui est aussi bonne que celle servie à LeClaire. Lorsqu'il la goûte, Skinner approuve sa qualité et félicite même Linguini d'un air sarcastique, puis rétorque qu'il devra savoir cuisiner autre chose qu'une soupe s'il tient à rester dans sa cuisine. Après l'avoir confié à Colette, le chef retourne à son bureau où il rencontre François Dupuis, un publicitaire responsable de la campagne de sa ligne de produits surgelés, qui a conçu pour lui divers panneaux à l'effigie de Gusteau pour promouvoir la commercialisation des aliments. Une fois ce dernier reparti, Skinner ouvre enfin la lettre de Renetta Linguini et, choqué de découvrir que Linguini est le fils biologique d'Auguste Gusteau, il fait immédiatement venir son avocat, Talon Labarthe, pour lui faire part de son inquiétude (puisque si Linguini est réellement le fils de Gusteau, il serait le véritable propriétaire du restaurant et cela mettra donc fin aux projets de Skinner). Finalement, Labarthe emprunte un cheveu de Gusteau trouvé dans sa toque et entend bien faire un comparatif d'ADN avec celui de Linguini. Ensuite, en sortant du restaurant dans sa voiture, Skinner entrevoit à nouveau Rémy avec Linguini et son rival tente de lui faire croire qu'il a des visions en cachant le rongeur une fois de plus.

Le lendemain soir, des clients demandent des plats nouveaux et Skinner, d'abord grincheux, se ravise et suggère simplement de cuisiner un de leurs anciens plats mais Mustafa, le serveur, déclare que les clients connaissent toutes leurs recettes et qu'ils réclament un plat préparé par Linguini. Cela inquiète Skinner mais il se ravise à nouveau car après réflexion, il voit en cette demande une nouvelle occasion d'essayer de piéger Linguini en le poussant à cuisiner une recette que Gusteau lui-même avait ratée, des riz de veaux. Cependant, comme Rémy continue d'aider Linguini, ils accomplissent brillamment cette nouvelle tâche et les clients, satisfaits, réclament d'autres commandes. Une fois le travail fini, les cuisiniers boivent un verre en l'honneur de Linguini lorsque Skinner aperçoit la silhouette de Rémy dans la toque du jeune homme et soupçonne donc que celui-ci manigance dans la cuisine. Aussi, après que celui-ci ait déposé Rémy dehors pour qu'il puisse manger tranquillement, l'antagoniste attrape sa toque, espérant pouvoir capturer Rémy. Comme il échoue, il décide tout-à-coup d'emmener Linguini dans son bureau pour tenter de l'interroger sur ses secrets en le saoulant avec du vin. Malheureusement pour lui, Skinner ne parvient toujours pas à obtenir quelque chose de son employé mais celui-ci finira néanmoins par s'endormir dans la cuisine à cause de son ivresse après que Skinner l'ait invité à ranger les fourneaux laissés en désordre par les autres cuisiniers. Ainsi, le chef s'est en quelques sortes venger de Linguini puisque cela entraîne une dispute entre Colette et lui-même le lendemain (bien qu'ils finissent par s'embrasser et devenir des amants grâce à Rémy).

Skinner et sa crise de colère

Skinner piquant sa crise de colère.

Plus tard, Skinner est à nouveau face à Talon Labarthe, qui lui rapporte que ses analyses ont prouvées que Linguini est bel et bien le fils de Gusteau, ce qui met le patron dans tous ses états. Piquant sa crise de colère, Skinner parle de Rémy à son avocat et devient presque fou en décrivant ce qu'il pense être un coup monté de la part de ses ennemis. Ainsi, Labarthe déclare ne plus savoir pour qui s'inquiéter entre Linguini et lui. Il déclare finalement qu'une fois passé le délai du testament, il pourra renvoyer Linguini tandis que personne ne découvrira son lien de parenté avec Gusteau. En partant, il informe Skinner qu'il avait eu des problèmes au laboratoire puisqu'on lui avait renvoyé le cheveu de Gusteau qu'il a emprunté en lui disant qu'il s'agissait d'un poil de rongeur. Cela laisse Skinner confus et choqué.

Plus tard encore, Rémy découvre le testament de Gusteau ainsi que la lettre de Renata en fouillant dans le bureau de Skinner pour trouver la clé de la chambre froide afin de pouvoir nourrir son frère, Émile, et d'autres rats affamés de leur colonie. Ainsi, l'animal cuisinier apprend la vérité sur Linguini ainsi que la supercherie de Skinner lorsque celui-ci entre dans la pièce et le surprend avec les documents. Craignant de tout perdre à cause de Rémy, Skinner le poursuit jusqu'aux docks de la Seine aux commandes du scooter de Lalo, un des cuisiniers. Continuant de poursuivre sa cible à pied sur les bateaux, Skinner fini par tomber à l'eau, permettant à Rémy de s'échapper avec les documents. Retournant trempé dans son bureau, l'antagoniste est furieux d'y trouver Linguini à qui il ordonne sèchement de s'en aller mais Colette, qui était là elle aussi, répond qu'il est dans son bureau en lui présentant les documents que Rémy a manifestement laissé là pour permettre à Linguini de récupérer le restaurant. Ainsi, Skinner est renvoyé où démissionne si l'on suppose qu'il ne veut pas travailler sous les ordres de son rival. Il passe ensuite son temps à espionner Linguini et Colette et apprend par un journal que sa ligne de produits surgelés a été annulée par le nouveau chef (qui considérait qu'elle ternissait l'image de Gusteau), signifiant que ses plans sont définitivement contrariés. Skinner contacte aussi un inspecteur d'hygiène nommé Nadar Lessard pour tenter de fermer le restaurant en prétendant une invasion de rats mais celui-ci est peu motivé et raccroche en avouant être débordé. Déchu, l'homme continue d'espionner Linguini et apprend, stupéfait, que Rémy était le véritable cuisinier depuis le début. Plus déterminé que jamais à se venger du duo, Skinner enlève Rémy dans une cage et tente de le forcer à créer pour lui une nouvelle gamme de produits surgelés.

Skinner et la ratatouille

Skinner lorsque Linguini lui sert la ratatouille.

Laissant Rémy dans le coffre de sa voiture, Skinner entre incognito dans le restaurant de Gusteau alors que le célèbre critique gastronomique Anton Ego est là pour sa critique, Skinner espérant assister à la faillite de l'établissement (il est convaincu que Rémy est toujours enfermé dans sa voiture et qu'il ne pourra donc pas venir aider Linguini, ignorant par conséquent qu'il est libéré par sa famille). Au plaisir de l'antagoniste, Linguini sert une simple ratatouille à Ego et lui-même (Skinner ayant commandé le même plat que le critique) mais est surpris lorsque celui-ci est émerveillé par le goût du plat. Goûtant le met à son tour, Skinner est consterné de le trouver bon lui aussi. Aussi, dans un acte de colère, il se rue dans la cuisine pour découvrir qui est le cuisinier et est choqué de voir toute la colonie de rats aux fourneaux. Ces derniers le neutralisent avant qu'ils ne puissent alerter quelqu'un de leur présence et l'enferme dans la chambre froide avec nul autre que Nadar Lessard, qui avait finalement pu se libérer.

Ainsi, le restaurant reçoit une critique extrêmement positive d'Ego mais comme les rats ont dû libérer Skinner et Lessard, ces derniers en profitent pour les dénoncer, entraînant la fermeture définitive du restaurant. Cependant, leurs ennemis parviennent à en rouvrir un autre et à connaître à nouveau du succès. Finalement, Skinner décide de les laisser tranquille, considérant apparemment qu'ils n'en valent pas la peine.

Apparence physique Modifier

Skinner est un homme mince et de petite taille à la peau bronzée. Son crâne est dégarni et il a une fine moustache, ce qui contribue à lui donner une apparence intimidante et même inquiétante. Il a des lèvres plutôt foncées et des yeux verts.

Création et inspirations du personnage Modifier

Le personnage du chef Skinner semble avoir été créé par le réalisateur, scénariste et producteur tchéco-britannique Jan Pinkava, qui est à l'origine du projet du film. Il se trouve avoir été inspiré par le célèbre et regretté acteur comique français Louis de Funès de par sa petite taille, son crâne dégarni, son caractère colérique, ses tendances volubiles et son utilisation constante du langage corporel[1]. Le nom du cuisinier antagoniste, cependant, est une référence au psychologue et penseur américain B.F. Skinner, qui était connu pour faire des expériences sur des rats de laboratoire[1]. Skinner fait aussi référence au chef cuisinier britannique Gordon Ramsay lorsqu'il prononce la phrase "Bienvenue en enfer" en se moquant de Linguini et au célèbre français Napoléon 1er puisqu'il avait besoin d'utiliser un escabeau pour se surélever, par exemple lorsqu'il espionne les clients du restaurant depuis la fenêtre des portes principales ou lorsqu'il goûte la soupe de Linguini.

Personnalité Modifier

Skinner est un homme extrêmement strict, colérique et grossier, des traits qui peuvent paraître humoristique pour le grand public. Ainsi, tout au long du film, il est souvent aperçu en train de réprimander les autres cuisiniers, en particulier Linguini. Malgré cela, Skinner est capable de rester calme et même détendu et satisfait selon la situation, comme lorsqu'il était face à François Dupuis.

Par ailleurs, Skinner est avide de pouvoir et d'argent, à tel point qu'il considérait apparemment que son ancien poste de sous-chef d'Auguste Gusteau n'était pas assez rentable pour lui. Il a donc vu dans le décès de son patron une aubaine pour se lancer dans ses activités plus lucratives et exploiter son propre restaurant pour son propre profit. Cela explique la menace que Linguini représentait pour lui et ses projets lorsque l'homme a appris que celui-ci était le fils de Gusteau, et donc le véritable propriétaire du restaurant. Cette révélation a amené Skinner à paniquer devant Talon Labarthe et à être encore plus déterminé à se débarrasser de l'apprenti cuisinier. Dans un même temps, il avait presque découvert sa relation avec Rémy et, soupçonnant que Linguini manigançait dans la cuisine, il a plusieurs fois tenté de capturer/tuer Rémy et de pousser Linguini à lui révéler ses secrets. Néanmoins, en dépit de sa haine envers le jeune rat, Skinner a essayé de se servir de lui pour continuer de gagner de l'argent avec ses produits surgelés après qu'il ait quitté le restaurant, ce qui a finalement échoué puisque Rémy a été libéré de son emprise par sa famille.

Capacités Modifier

  • Très bonne condition physique : En dépit de son âge avancé, Skinner est en condition physique exceptionnelle. C'est en effet un homme énergétique et volubile qui est souvent en train de faire des gestes rapides.
  • Haute tolérance à la douleur / Volonté indomptable : En raison d'être en bonne condition physique, Skinner est très résistant à la douleur, une capacité que l'antagoniste a démontrée particulièrement lorsqu'il poursuivait Rémy à travers les rues et les docks de Paris où il a notamment survécu à une chute en motocyclette dans des escaliers et à divers dégâts en atterrissant sur les bateaux sans blessure grave. Skinner a même été apte à reprendre très rapidement la poursuite après avoir encaissé de tels coups. Malgré cela, Horst a été en mesure de le repousser facilement avec son pouce lorsqu'il l'a surpris en train d'espionner la cuisine après son départ de celle-ci. Néanmoins, même après cela, Skinner a continué d'espionner Linguini.
  • Homme d'affaires / Leader : Skinner est un homme d'affaires accompli qui a été en mesure de s'enrichir avec sa gamme de produits surgelés. Il a aussi été capable de diriger avec succès les différents cuisiniers de son restaurant durant deux ans et a su imposer le respect et le dévouement auprès d'eux. Skinner était même craint par certains de ses employés comme Linguini, qui était souvent mal à l'aise lorsqu'il était face à lui.
  • Conducteur : Skinner avait de toute évidence passé son permis de conduire puisqu'il possédait une voiture dont il a brièvement été aperçu au volant. Il a aussi été en mesure de conduire la motocyclette de Lalo en poursuivant Rémy, bien qu'il peinait visiblement à la diriger.
  • Furtivité / Infiltration : Bien qu'il a été repéré et rejeté par Horst à une reprise, Skinner a été en mesure d'espionner Linguini et les autres cuisiniers de manière répétitive sans être vu. C'est grâce à cette compétence qu'il a appris que Rémy était le véritable cuisinier des plats de Linguini.

Galerie Modifier

Anecdotes Modifier

  • Skinner et Nadar Lessard se démarquent des autres antagonistes de Pixar puisqu'ils sont parvenus à fermer le restaurant de Gusteau avant que les protagonistes n'en ont ouvert un autre. Ainsi, tout comme Chick Hicks du précédent film de Pixar, Cars : Quatre Roues (2006), ils parviennent à atteindre leur objectif mais perdent finalement.
  • Skinner partage plusieurs similitudes avec Gilbert L'Œuf de Les Indestructibles (2004) :
    • Tous deux sont des antagonistes à la tête d'un établissement (le restaurant de Gusteau pour Skinner / l'entreprise Megassurance pour L'Œuf) qu'ils exploitent à des fins lucratives.
    • Les deux partagent les mêmes caractéristiques (petite taille, tempérament colérique et volubile envers leurs employés, utilisation du langage corporel...).
    • Tous deux sont en quelques sortes obsédés par l'argent et le pouvoir.
    • Ironiquement, les deux ont un rapport avec de la nourriture puisque Skinner est un ancien chef cuisinier et L'Œuf est nommé d'après l'aliment éponyme dans la version française.
    • Les deux apparaissent dans un film de Brad Bird.
    • Cependant, contrairement à L'Œuf, Skinner perd son emploi (bien que nous ignorons si L'Œuf reprendra son poste ou non après avoir été hospitalisé par Robert Parr).
  • Bien que Skinner était le chef de la cuisine du restaurant de Gusteau, il n'a jamais été montré en train de cuisiner dans le film puisque comme mentionné précédemment, il a délaissé cette fonction au profit de son activité de commercialisation de produits surgelés. Au lieu de cela, on le voyait donner des ordres aux autres cuisiniers tout en les réprimandant et rester dans son bureau.

Référence Modifier

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 http://personnages-disney.com/Page%20Skinner.html