FANDOM


"Elle nous a remplacé, venez ! (Rictus : Mais elle n’a remplacé que toi Lotso…) Nous avons tous été remplacés ! C’est compris ! Je t’ai dit qu’elle ne t’aime plus, alors suis-moi !"
― Le basculement de Lotso[src]

Lots-o'-Huggin' Bear, ou tout simplement Lotso, est un grand ours en peluche tyrannique qui dirige la garderie Sunnyside comme une prison pour jouets avec ses complices. Il est l'antagoniste principal dans le film d'animation à succès de Pixar Toy Story 3 (2010). Il a été interprété dans la version originale par l'acteur et chanteur américain retraité Ned Beatty, dans la version française par le comédien Igor De Savitch et dans la version québécoise par l'acteur Guy Nadon.

Création et développement du personnage Modifier

Le réalisateur Lee Unkrich a réalisé l'histoire de Lotso après que sa nièce ait abandonné son jouet préféré - une poupée nommée "Peggy" - dans un fast-food Burger King avant de le remplacer par une autre poupée "Peggy".

Les animateurs du film ont déclaré avoir augmenté la cruauté de Lotso dans la version finale du film (il n'était originellement prévu qu'il appuie sur le bouton de l'incinérateur) afin de s'assurer que le public comprenne qu'il mérite d'être attaché au camion à la fin du film puisque certains enfants avaient sympathisés avec l'ours en peluche après la révélation de son histoire lors des projections de test. Lee Unkrich a en outre refusé que Lotso soit envoyé dans le broyeur ou l'incinérateur pour éviter de trop choquer les spectateurs.

Personnalité Modifier

Lotso est tombé sur le bien-être des jouets et, au début, il semblait attentionné, accueillant, amical, et il possédait toutes les bonnes qualités de l'ours en peluche doux stéréotypé. Son arôme de fraise et son étreinte de Buzz l'Éclair (d'où son nom de Lots-o'-Huggin' Bear) ont encore renforcé cette impression lorsque les jouets sont arrivés à la garderie Sunnyside. Il est même allé jusqu'à "promettre" aux jouets que les différents enfants de la garderie continueraient à jouer avec eux et qu'ils ne se sentiraient jamais mal aimés ou rejetés.

Cependant, cette façade n'a fait que dissimuler sa véritable nature plus tard dans le film. La vraie nautre Lotso a finalement révélé qu'il était un tyran et un gardien de prison sombre, sadique, sournois, égoïste et animé par la rage, dirigeant Sunnyside d'une main de fer et emprisonnant les nouveaux jouets dans la salle des chenilles pour tester leur capacité à supporter les abus des enfants téméraires et destructeurs qui s'y trouvent. Cette nature a surtout été provoquée par la trahison qu'il a perçue de la part de Daisy. Cependant, il était considéré comme un ami proche de Rictus et de Big Baby avant qu'ils ne soient accidentellement abandonnés et remplacés par la suite. En raison de son passé douloureux, Lotso avait une philosophie négative sur le fait d'être un jouet, estimant que les jouets n'ont rien de spécial et qu'ils sont à l'origine faits pour être jetés à l'avenir (ce qui est assez exact car les jouets ont tendance à être donnés et parfois même jetés par leurs propriétaires lorsqu'ils deviennent trop grands).

Lorsqu'il était au pouvoir de Sunnyside, Lotso semblait développer des tendances nihilistes, comme le prouve sa déclaration selon laquelle tous les jouets allaient finalement être jetés comme des ordures, et qu'il n'y a pas de salut pour eux. Il n'a montré aucune pitié pour les jouets qui ont résisté, se sont opposés, ont aidé d'autres jouets à s'échapper et n'ont pas suivi son point de vue, par exemple en cassant Rictus et de Téléphone, en faisant pousser les jouets par Stretch dans la benne à ordures, en reniant Ken pour ne pas avoir été d'accord avec lui sur le fait qu'il y avait cent millions de poupées Barbie comme celle de Molly, et en frappant Big Baby avec son maillet pour s'être à nouveau attaché à leur ancien propriétaire. De plus, en détruisant l'ancien pendentif de Big Baby, Lotso a montré qu'il voulait non seulement oublier sa relation avec Daisy et prétendre qu'elle n'avait jamais existé, mais aussi détruire tous les liens de Big Baby avec Daisy et essentiellement tous les liens des jouets avec leurs propriétaires. À la décharge, malgré les sentiments de gratitude qu'il semblait éprouver envers Woody pour l'avoir sauvé des broyeurs, Lotso s'accrochait toujours à sa croyance que les enfants se débarrasseraient de leurs jouets par ennui et désintérêt sans se rendre compte de la douleur physique et émotionnelle qu'ils causaient au jouet, comme en témoigne son refus d'appuyer sur le bouton d'arrêt d'urgence qui, s'il l'avait fait, aurait soi-disant conduit à sa rédemption en sauvant Woody et ses amis de leur mort foudroyante dans l'incinérateur.

Anecdotes Modifier

  • Bien que Lotso soit l'antagoniste principal dans Toy Story 3, il n'a qu'un temps d'apparition à l'écran d'environ 23 minutes.
  • Lotso apparaît en caméo dans le film Là-haut (2009) où il peut être brièvement aperçu dans la chambre d'une petite fille prénommée Dee lors du vol de la maison du protagoniste Carl Fredricksen.
  • Une publicité de Lotso peut également être aperçue sur l'un des grattes-ciels de la ville de Tokyo dans le film Cars 2 (2011).
  • Certaines personnes considèrent que les parents de Daisy sont responsables de la nature malveillante de Lotso puisqu'au lieu de le remplacer, ils auraient simplement pu retourner le chercher. Il est cependant possible qu'ils soient réellement revenus sur leurs pas mais que Lotso était déjà sur le chemin du retour à ce moment-là.
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .