FANDOM


"Là, c'est moi. Il est clair qu'il y a quelques petites choses à revoir dans ma vie. Qu'est-ce qui ne va pas ? Primo, je suis un rat. Autrement dit, la vie est dure. Secundo, j'ai un odorat et un sens du goût extrêmement développé."
― Rémy se présentant à l'audience.[src]

Rémy (Remy en version originale) est un rat français passionné par la cuisine de haute gastronomie qui rêve de devenir un grand chef à l'image de son idole, le célèbre Auguste Gusteau. Il est le protagoniste principal du huitième long-métrage du studios d'animation Pixar, le film oscarisé Ratatouille, sorti en 2007. Il a été doublé dans la version française par le comédien Guillaume Lebon, en version québécoise par l'acteur Benoit Éthier et en version originale par l'acteur, humoriste, scénariste et producteur américain Patton Oswalt.

Le personnage de Rémy a très vite acquis une assez grande notoriété qu'il doit beaucoup au succès du film. Ainsi, depuis sa sortie, il est notamment apparu dans son court-métrage dérivé, Notre ami le rat (2007), ainsi que dans plusieurs jeux-vidéos dérivés de Pixar et de Disney mais également dans leurs parcs d'attractions. De plus, le rat de fiction a été reproduit plusieurs fois en figurine ou en peluche, par exemple.

Biographie Modifier

Description Modifier

Rémy est un jeune rat au corps bleu grisâtre qui est le fils d'un couple de rats nommés Django et Désirée[1] ainsi que le petit frère du rat gourmant Émile. Il est passionné par la cuisine gastronomique des hommes, en particulier par celle de son idole, le chef étoilé Auguste Gusteau, et a un sens du goût et de l'odorat extrêmement développé. La fascination de Rémy est telle qu'il se comporte un peu comme un humain (il marche notamment comme eux) et il est même capable de les comprendre et de lire leurs livres (il a lu Tout le monde peut cuisiner, le fameux best-seller de Gusteau). L'animal rêve même de devenir un grand chef à l'image de son idole mais malheureusement, cet objectif est très difficile à atteindre pour un être de son espèce en raison du dégoût des hommes à son égard. De plus, il est incompris par sa famille et sa colonie, en particulier par Django, qui lui recommande de rester à l'égard des humains et veut qu'il se contente de voler des déchets comme eux.

Rémy et sa colonie vivent secrètement dans le grenier de la maison d'une vieille dame prénommée Mabel, dans une campagne française non loin de la ville de Paris.

Ratatouille Modifier

Rémy contre Django

Rémy se fâchant avec Django.

Un jour, Rémy empêche Django de manger un trognon de pomme empoisonné dans le jardin de la maison de Mabel, ayant senti l'odeur de mort aux rats. Ainsi, Django (qui est également le chef de leur tribu) le nomme détecteur de poisons et il se retrouve à devoir renifler chaque morceau de déchet collecté par les autres rats pour s'assurer qu'ils ne sont pas empoisonnés et garantir par conséquent la sécurité de ses confrères. Cependant, Rémy n'est pas très ravi par ce poste et par le concept de voler des ordures, si bien qu'il se fâche régulièrement avec Django. Il propose même de se rendre aux cuisines des humains pour voler de bonnes choses à manger mais Django s'y oppose d'abord parce que d'après lui, ils ne sont pas des voleurs, et ensuite pour ne pas approcher les hommes. Rémy décide donc de mener une double vie en continuant de fouiner dans la maison de Mabel et de regarder les émissions culinaires de Gusteau tout en goûtant les aliments de la vieille dame. Cependant, il manque de se faire repérer. Néanmoins, le rongeur trouve un champignon dans le jardin et le rapporte à Émile pour qu'il l'aide à le cacher. Découvrant que ce dernier a trouvé du fromage, Rémy songe à les déguster et les fait cuir avec son frère sur le toit de la maison, avec la chaleur de la cheminée. Le duo est alors frappé par la foudre mais heureusement, les deux survivent, et Rémy envisage désormais à prendre du safran dans la cuisine de la maison de Mabel pour achever le repas, une idée qui ne rassure pas du tout Émile.

Tandis qu'il cherche du safran dans les épices de Mabel (qui dort dans un fauteuil), Rémy apprend à son frère qu'il est capable de lire l'humain et lui parle de Gusteau, qui passe justement à la télévision. Malheureusement, il est rapporté dans l'émission que le grand chef est décédé suite à une critique désastreuse du célèbre critique Anton Ego qui a fait perdre deux étoiles au restaurant. C'est à ce moment-là que Rémy et Émile sont repérés par Mabel, à présent réveillée, qui tente de les abattre avec un fusil de chasse qu'elle peine à manipuler. Les coups de feu imprécis manquent de tuer les deux rats et fait s'écrouler le lustre du plafond, faisant tomber toute la colonie dans le salon. Django ordonne alors l'évacuation aux radeaux mais Rémy perd du temps en retournant chercher le livre Tout le monde peut cuisiner. Presque tué par le gaz utilisé par Mabel contre lui, il s'enfuit juste à temps et suit les autres, qui sont déjà dans les radeaux. Utilisant le livre comme embarcation et une spatule comme rame, Rémy entre dans les égouts de la rivière sous les coups de fusil de Mabel mais perd de vue le reste de la colonie en s'engouffrant dans un mauvais tunnel. Là, le protagoniste est emporté par une chute d'eau et dérive pendant un certain temps avant de parvenir à se hisser sur une berge avec le livre. Malheureusement, Rémy est désormais seul et réalise qu'il a perdu sa famille et tous ses amis, probablement pour toujours, et que le livre est sa seule compagnie.

Rémy attendant dans les égouts

Rémy attendant dans les égouts.

Attendant des signes de vie pendant plusieurs heures, Rémy fini par lire le livre une nouvelle fois et s'occupe en animant une illustration de Gusteau par son imagination. Le chef défunt le convainc alors de remonter à la surface pour savoir ce qui l'attend. Décidant de suivre ce conseil, Rémy atterrit dans un salon où l'esprit de Gusteau le convainc ensuite de ne pas manger un morceau de pain abandonné. Le protagoniste poursuit donc son chemin et atteint des toits où il se rend compte qu'il est à Paris même. Ainsi, il repère le restaurant de Gusteau et se rend à une lucarne du bâtiment pour observer la cuisine. Commentant les cuisiniers avec l'esprit de Gusteau, Rémy voit tout-à-coup un commis aux poubelles récemment engagé nommé Alfredo Linguini renverser accidentellement une marmite de soupe sur le point d'être servie au restaurant qu'il tente de refaire avec divers ingrédients improvisés. Cela horrifie Rémy, probablement puisque la réputation du restaurant de son idole est en jeu, mais la lucarne cède tout-à-coup, le faisant tomber dans la cuisine. Il doit désormais échapper aux humains et bien que personne ne le voit, il manque plusieurs fois d'être tué. Rémy parvient heureusement à atteindre la marmite de soupe toujours sans être repéré et alors qu'il a l'occasion de s'échapper par une fenêtre ouverte, l'esprit de Gusteau l'invite à saisir sa chance de devenir un chef cuisinier en améliorant la soupe. Ainsi, Rémy commence à ajouter divers ingrédients à la soupe mais est pris en flagrant délit par Linguini qui, bien que choqué, décide de ne pas le tuer. Mais alors que Skinner, le chef de la cuisine et le nouveau propriétaire du restaurant, arrive en demandant où se trouve la soupe, Rémy tente à nouveau de s'enfuir mais Linguini le cache sous une passoire pendant que son chef l'accuse sévèrement d'avoir cuisiné, ignorant complètement les actions de Rémy. Cependant, il ne peut empêcher la soupe d'être servie à une critique, Solène LeClaire. Mais contre toute attente, celle-ci adore la soupe et la seule femme en cuisine, Colette Tatou, convainc Skinner de ne pas renvoyer Linguini. Au même moment, Rémy tente de s'enfuir mais est repéré par Skinner et les cuisiniers essaient de le tuer. Heureusement, personne ne parvient à le toucher à l'exception de Linguini, qui l'enferme dans un bocal. Skinner ordonne alors au jeune homme de l'emmener et de le tuer.

Linguini parlant avec Rémy

Linguini parlant avec Rémy.

Linguini emmène Rémy en vélo jusqu'à la Seine où il envisage de le lâcher. Cependant, en regardant le rat dans les yeux, il ne peut se résoudre à le faire et réalise qu'il ne lui veut aucun mal. Alors que le garçon se lamente, il réalise que Rémy est capable de le comprendre et que comme il est capable de cuisiner (ce qui n'est pas son cas), il serait en mesure de l'aider à recréer la soupe selon l'ordre de Skinner. Ainsi, Linguini libère son prisonnier mais celui-ci prend la fuite. Mais finalement, le rongeur se décide à revenir auprès du cuisinier pour l'aider en raison de sa triste expression à l'idée de le perdre. Linguini l'emmène donc à son appartement et ils vont tous deux se coucher.

Le lendemain matin, alors que Linguini est encore endormi, Rémy décide de préparer des omelettes pour le petit déjeuner et va donc voler des épices à un marché proche. Il prend aussi des œufs dans le réfrigérateur de l'appartement, si bien que Linguini croit qu'il a volé de la nourriture et s'est enfuit lorsqu'il se réveille. Finalement, il se rend compte de ce qu'il fait et est ravi. Cependant, ils sont sur le point d'être en retard et Linguini emporte Rémy avant qu'il ne puisse manger.

Une fois devant la cuisine de Gusteau, Linguini réfléchit où cacher Rémy pour qu'il puisse l'aider sans être repéré par les autres cuisiniers et le cache dans sa chemise, subissant alors diverses blessures à cause du rat pendant qu'il cuisine. Furieux et désorienté, Linguini s'enferme avec lui dans la chambre froide de l'établissement où il le réprimande. Tandis que Rémy mange du fromage, les deux tentent d'élaborer une stratégie mais Skinner entre brutalement et repère Rémy. Cependant, Linguini réussit à le cacher dans sa toque en éteignant la lumière, puis est mis dehors de la pièce par son chef. Faute d'inattention, le jeune cuisinier est sur le point de se heurter à Mustafa, un serveur, lorsque Rémy lui tire les cheveux pour lui permettre de l'esquiver de justesse. Entrant dans la salle de bain, Linguini réalise que Rémy peut le contrôler comme une marionnette en tirant ses cheveux et les deux partenaires envisagent donc de poursuivre leur travail de cette manière.

Rémy et l'apprentissage de Linguini

Rémy apprenant à Linguini à cuisiner.

Ainsi, de retour à l'appartement de Linguini le soir-même, Rémy apprend à Linguini à cuisiner. Bien que les premières expériences tournent à la catastrophe, le jeune français progresse rapidement dans son apprentissage, si bien que le lendemain, le duo est en mesure de terminer la préparation de la soupe pour Skinner afin de lui donner l'impression que son précédent succès n'a pas été un hasard (bien que la participation de Rémy reste toujours anonyme) mais le chef, cependant, déclare à Linguini qu'il devra savoir cuisiner autre chose que de la soupe s'il tient à rester dans sa cuisine. Colette Tatou est alors chargée de sa formation mais celle-ci avertit brusquement l'apprenti sous les yeux de Rémy que comme elle est la seule femme du service, elle ne voudrait pas que sa carrière soit compromise par lui. Elle lui donne ensuite divers conseils dans la cuisine en se radoucissant parfois et lui parle aussi des autres cuisiniers. Même Rémy peut ainsi apprendre d'autres méthodes de cuisiniers professionnels humains. Ensuite, en sortant de la cuisine, Skinner entrevoit à nouveau Rémy avec Linguini, qui fait encore de son mieux pour essayer de le dissimuler et faire ainsi croire à son patron qu'il a des visions.

Le lendemain, un client du restaurant réclame un plat préparé par Linguini en raison du succès de sa soupe et Skinner exige donc qu'il cuisine une ancienne recette ratée de Gusteau, des riz de veaux. Les talents de Rémy sont donc à nouveau mis à rude épreuve puisqu'en guidant Linguini, il lui fait choisir ses propres épices et divers ingrédients improvisés, l'empêchant ainsi de suivre le conseil de Colette concernant le fait de suivre une recette. Pour couronner le tout, il pousse finalement Linguini à changer la sauce du plat juste au moment de servir. Le plat est lui aussi un succès et d'autres commandes arrivent très rapidement, amenant Rémy et Linguini à continuer de cuisiner. Une fois les plats servis, les cuisiniers boivent un verre en l'honneur de Linguini mais Skinner aperçoit tout-à-coup la silhouette de Rémy dans la toque du jeune homme avant qu'il ne sorte avec le rat pour lui servir à manger en guise de récompense. Lorsqu'il retourne en cuisine, Skinner attrape sa toque et est étonné de constater que Rémy n'y est pas. Aussi, il décide d'interroger Linguini en le saoulant avec du champagne.

Rémy, Émile et la nourriture

Rémy faisant goûter de la bonne nourriture à Émile.

Au même moment, Rémy, toujours dehors, voit un mystérieux animal fouiner dans des poubelles et découvre, stupéfait, qu'il s'agit de nul autre qu'Émile. Les deux frères sont très ravis de se retrouver mais Rémy s'aperçoit qu'Émile continue de manger des déchets et se rend alors à la chambre froide du restaurant pour lui apporter de la bonne nourriture qu'il lui fait goûter. Il lui apprend aussi à mâcher lentement et à savourer ce qu'il mange. Mais en fin de compte, Émile ne sent pas vraiment les bonnes saveurs et songe brusquement de ramener Rémy à la colonie. Le rat cuisinier a cependant un mouvement de recul car il ne veut pas abandonner Linguini mais accepte finalement de les retrouver brièvement.

Rémy se disputant avec Django

Rémy se disputant avec Django.

De retour à la colonie (qui le croyait mort, emporté par les rapides des égouts), Rémy boit un verre en compagnie de Django et d'Émile et son père lui apprend qu'ils ne sont pas parvenus à le remplacer comme détecteur de poison. Rémy, lui, peine à trouver les mots pour l'informer qu'il ne peut pas rester à cause d'un humain et dit finalement, alors que la tension monte, qu'il a eu l'occasion d'approcher des hommes de près et qu'ils ne sont pas aussi mauvais que Django le prétend. Le chef de la colonie emmène donc son fils voir la vitrine d'un dératiseur en déclarant que c'est ce qu'ils subissent quand ils se familiarisent trop avec les humains. Heureusement, Rémy refuse de croire qu'être tué par les humains est leur destin et se sépare de son père pour retrouver Linguini.

Le lendemain matin, Rémy émerge des égouts et tandis qu'il se rend au restaurant de Gusteau, il fait par mégarde faire un accident à un jeune cycliste. À la cuisine, le fils de Django est surpris de trouver Linguini, qui s'est endormi après avoir été contraint par Skinner de nettoyer la cuisine. Cependant, Colette arrive et Rémy fait tout ce qu'il peut pour essayer de réveiller sa "marionnette" et la relever. Juste au moment où Colette entre, Rémy place des lunettes à soleil aux yeux de Linguini et le pousse à poursuivre son rangement afin que la jeune femme ne remarque rien. Celle-ci lui demande d'ailleurs des nouvelles de sa conversation avec Skinner et comme il ne peut répondre à cause de son sommeil, Colette est déçue de lui et pense qu'il s'est servi d'elle en suivant ses conseils. Cependant, Rémy ne peut empêcher Linguini de ronfler, amenant Colette à adresser une violente gifle à son collègue avant de s'en aller. Linguini, maintenant bien réveillé, la rattrape juste à temps pour l'empêcher de partir et tente de s'expliquer avec elle. Désormais, il est sur le point de révéler son secret concernant Rémy et le rat, inquiet, empêche cela in extremis en le poussant à embrasser Colette. D'abord sur le point de lui gicler dans les yeux avec un spray, celle-ci se ravise et les deux tombent dans la tendresse, devenant ainsi des amants.

Plus tard, Rémy continue de guider Linguini dans son travail et tente de faire en sorte qu'il reste concentré et cesse de regarder Colette constamment. Le soir-même, la femme emmène le jeune homme faire un tour en moto et au cours du trajet, il perd sa toque et Rémy, par conséquent. Le rat manque d'ailleurs d'être écrasé par des voitures et ensuite d'être tué par des gens sur la terrasse d'un restaurant. Retournant dans les égouts, Rémy se souvient donc de la délicatesse de sa situation et de l'image que les gens ont de lui. Les choses s'empirent puisqu'il découvre qu'Émile a informé d'autres rats de l'existence du garde-manger et ces derniers attendent donc d'être nourris. Rémy accepte malgré tout de les nourrir mais découvre que quelqu'un a verrouillé la chambre froide. Il se rend alors dans le bureau de Skinner pour trouver la clé du cadenas. Tout en s'imaginant en train de parler avec les décorations de Gusteau qui s'y trouvent, il récupère la clé mais trouve aussi le testament de Gusteau ainsi que la lettre de la mère de Linguini qu'il décide de lire. Ainsi, l'animal découvre que Linguini est le fils biologique de Gusteau, ce que Skinner savait déjà. C'est d'ailleurs au moment où il réalise que Linguini est le véritable propriétaire du restaurant que Skinner entre dans le bureau. Voyant Rémy avec les documents, l'antagoniste le poursuit jusqu'aux docks de la ville et les deux sautent ensuite de bateaux en bateaux jusqu'à ce que Skinner tombe à l'eau, permettant à Rémy de s'enfuir et de déposer le testament de façon à ce que Linguini le voit. Cela permet ainsi à l'apprenti de reprendre la direction du restaurant alors que Skinner est renvoyé ou démissionne. Toute la situation s'améliore donc et Linguini a désormais suffisamment d'argent pour se payer un vaste appartement pour Rémy et lui-même. Cependant, les rats affamés amenés par Émile sont de plus en plus nombreux, amenant Rémy à voler toujours plus de nourriture dans la chambre froide pour eux.

Rémy lorsque Ego s'adresse à Linguini

Rémy lorsque Ego s'adresse à Linguini.

Un jour, Linguini est interviewé par des journalistes dans le restaurant de la cuisine et Rémy est toujours caché dans sa toque. Le rat devient frustré et même énervé lorsque le cuisinier attribue tout le mérite de son succès à Colette (il est possible que Rémy veuille que Linguini révèle la vérité à son sujet pour enfin être reconnu comme un grand chef). Cependant, les choses prennent un autre tournant après que Colette soit entrée dans la salle, lorsque Anton Ego en personne entre dans la salle (il a récemment appris que le restaurant a à nouveau du succès). Même Rémy semble être mal à l'aise en voyant le critique s'adresser à Linguini. Celui-ci déclare d'ailleurs qu'il a l'intention de laisser une autre chance au restaurant en revenant le lendemain soir pour le critiquer une nouvelle fois. Une fois Ego reparti, Colette entraîne Linguini dans la cuisine et celui-ci retourne à son bureau avec Rémy pour le confronter. L'animal essaie de raisonner l'humain mais celui-ci, toujours focalisé par Colette et perturbé par tous ces évènements, rejette ses arguments et l'emmène dehors où il lui demande de prendre des vacances. Rémy est très furieux mais il voit qu'Émile et les autres rats sont encore là pour manger et sous l'effet de la colère, Rémy accepte de les emmener dans la chambre froide après la fermeture du restaurant et demande même à Émile d'amener tout le clan dans le but de se venger de son partenaire.

Le soir-même, Rémy et Django guident les autres membres de la colonie à travers la cuisine et le garde-manger lorsque Linguini entre pour s'excuser auprès de Rémy et le remercier pour tout ce qu'il a fait pour lui. Malheureusement, à cause d'Émile, tous les rats sont repérés et Linguini, à présent furieux contre Rémy, les met à la porte en leur ordonnant de ne plus revenir. Rémy pense donc que Django avait raison aux sujet des hommes et s'en va seul.

Le lendemain, Rémy observe Linguini s'adresser aux autres cuisiniers pour le repas qu'Ego demandera. Émile est aussi là car il a faim et il informe Rémy qu'il a trouvé un morceau de fromage. Rémy s'aperçoit cependant que la nourriture est dans une cage et se fait emprisonner à la place de son frère. Le kidnappeur se révèle être Skinner et il emmène Rémy dans sa voiture. L'antagoniste passe alors un marché avec lui : il créera pour lui une nouvelle gamme de produits surgelés en échange d'avoir la vie sauve. Désormais seul dans la cage, Rémy s'imagine une nouvelle fois en train de parler avec l'esprit de Gusteau auprès de qui il se lamente d'avoir cru être des choses qu'il n'est pas comme un rat pour Django et un humain pour Linguini. Finalement, l'animal déclare savoir qu'il est un imposteur mais Gusteau désapprouve cela, puis disparaît, laissant Rémy réaliser qu'il est en fait un cuisinier et qu'il doit retourner au restaurant pour aider Linguini à satisfaire Ego. Libéré par sa famille, Rémy court au restaurant mais Django et Émile le poursuivent pour le retenir. Lorsque Rémy passe la porte de la cuisine, tous les cuisiniers le voient et s'apprêtent à le tuer. Heureusement, Linguini les en empêche au dernier moment et explique à ses collègues que depuis le début, Rémy était le créateur de tous ses plats et qu'ils peuvent devenir le plus grand restaurant de Paris grâce à lui. Malheureusement, tous les autres cuisiniers (même Colette) sont dégoûtés et démissionnent, laissant seuls Rémy et Linguini. Le jeune cuisinier, lui, s'enferme dans son bureau.

Rémy face à Django

Rémy étant face à Django.

Rémy est désormais face à Django qui, ayant vu Linguini sauver Rémy, reconnaît s'être trompé sur le compte du jeune homme et sur celui de son fils, par la même occasion. Comprenant enfin l'importance que la cuisine a pour Rémy, il fait venir les autres rats en disant à Rémy qu'ils cuisineront sous ses ordres. À ce moment-là, la porte s'ouvre sur Nadar Lessard, un inspecteur de l'hygiène auparavant contacté par Skinner, qui fuit en voyant les rats. Rémy envoie donc Django et un certain nombre de rats à sa poursuite et rapidement, la préparation du repas commence et Rémy guide les rats dans leurs préparations tandis que Linguini se charge de servir les clients du restaurant avec des patins à roulette. Colette revient aussi et décide de les aider, surtout lorsqu'elle voit des rats enfermer un Lessard ligoté et bâillonné dans la chambre froide. La petite-amie de Linguini aide donc Rémy à préparer la ratatouille qui est bientôt servie à Ego. Contre toute attente, le critique est émerveillé par son goût en raison d'un plat similaire que sa mère lui avait servi lorsqu'il était enfant. Même Skinner (qui est présent sous un déguisement) est épaté et entre en cuisine dans un acte de colère pour savoir qui est le cuisinier. Découvrant les rats aux fourneaux, l'antagoniste termine enfermé avec Lessard.

Après avoir fini de manger sa ratatouille, Ego demande à rencontrer le chef, amenant Colette et Linguini à lui demander d'attendre que tous les autres clients soient partis. Le critique accepte et une fois seul, Linguini et Colette lui présentent Rémy. Bien évidemment, Ego pense dans un premier temps qu'il s'agit d'une blague mais Linguini lui explique tout, puis Ego les remercie et s'en va.

Le lendemain, Ego publie dans un journal une critique très positive sur le restaurant et son chef (qu'il ne nomme pas) et conclu en disant qu'il retournera prochainement dans le restaurant. Ainsi, pour la première fois, Rémy est reconnu comme un cuisinier par un professionnel et son rêve est donc réalisé. Malheureusement, tout cela prend fin puisqu'une fois relâchés, Skinner et Lessard dénoncent la présence des rats dans la cuisine et le restaurant est donc fermé. Heureusement, les protagonistes rachètent un nouveau bâtiment et l'utilisent pour créer un nouveau restaurant nommé La Ratatouille (en souvenir du plat servi à Ego) dont ils se servent pour poursuivre l'héritage de Gusteau. Ego se joint aussi à eux pour financer ce nouvel établissement pour lequel Rémy est le chef cuisinier, Linguini le serveur et Colette la sous-chef. L'endroit dispose aussi d'un étage caché en haut du restaurant dans lequel les rats savourent de la nourriture raffinée. Après avoir une nouvelle fois servi une ratatouille à Ego, Rémy s'apprête à lui préparer un dessert pour l'épater de plus belle.

Notre ami le rat Modifier

Maintenant qu'il a réalisé son rêve de devenir un grand chef cuisinier, Rémy n'a plus qu'à faire en sorte de sympathiser avec les autres humains et permettre une meilleure compréhension entre les rats et eux. C'est pourquoi il se réunit avec Émile pour tenter de raisonner l'audience. Alors qu'Émile semble s'opposer à l'idée de s'exprimer, Rémy se lance dans un long récit où il commence par présenter la relation que les hommes ont avec les rats qu'il décrit comme "une guerre sans fin". Cependant, l'animal cuisinier poursuit en disant qu'il fut une époque où ce n'était pas le cas et que le rat est sacré et porteur de chance dans certains pays comme en Inde. Ensuite, Rémy parle du rattus rattus, le rat noir, et de son lien avec la peste noire en soulignant notamment que celle-ci était causée par une puce et non par le rat lui-même et que c'est peut-être même le rattus norvegicus, le rat de Norvège, qui l'a arrêtée. Ainsi, il vient à dire qu'il est aussi sacré en Chine puisque notamment, ce serait lui qui aurait apporté le riz aux hommes, selon la mythologie. Cependant, le rat de Norvège vient en réalité du Danemark et aurait accompagné les hommes comme les colons.

Émile interrompt ensuite son récit car il veut chanter une chanson mais Rémy refuse. Le rat gourmand prend ensuite le relais en parlant des bénéfices que les rats apportent aux humains comme leur servir d'animal de compagnie ou de cobayes dans les tests de laboratoire. Pour conclure la conférence, Rémy et lui chantent la chanson qui porte sur la relation des humains et cherche à motiver l'audience à faire la paix avec eux en annonçant que leurs destins pourront être liés comme à l'époque. Malheureusement pour eux, cela ne fonctionne pas puisque lorsqu'ils ont fini, un avertissement long et satirique demandant aux humains de rester à l'écart des rats en raison notamment des maladies qu'ils apportent apparaît brusquement à l'écran. Rémy et Émile, qui se tiennent devant lui, tentent de l'enlever en se plaignant respectivement du manque de liberté d'expression et de nourriture.

Apparence physique Modifier

Rémy est un jeune rat à la fourrure bleu grisâtre qui avait le nez, les oreilles, les pattes et la queue rose ainsi que de grands yeux bruns. En tant que rongeur, il avait aussi de grandes dents qui, d'après Émile dans Notre ami le rat, pouvaient être utilisées pour percer n'importe quelle matière, y compris l'acier.

Création et développement du personnage Modifier

Le personnage de Rémy a apparemment été créé par le réalisateur, scénariste et producteur tchéco-britannique Jan Pinkava, qui a créé le projet (scénario, costumes, paysages...). Il aurait eu l'idée de base du long-métrage, celle d'un rat qui veut devenir un chef cuisinier, un jour alors qu'il se tenait dans sa cuisine avec sa femme[2]. Au cours du développement de son projet, Pinkava avait consulté une spécialiste des rats, Debbie Ducommun, pour se renseigner sur leurs habitudes et leurs caractéristiques. Un an avant le tournage, une grande cage pleine de rats a également été installée dans les studios Pixar pour que l'équipe puisse étudier leurs mouvements[3].

Pour le doublage de Rémy, le réalisateur Brad Bird a immédiatement songé à faire appel à Patton Oswalt après avoir entendu à la radio un de ses sketchs où il parlait de nourriture[2]. Ce dernier, après avoir observé des rats, a commencé à penser que la clé de son personnage était sa passion pour la nourriture. Il a aussi consulté beaucoup de livres d'écrivains et de critiques gastronomiques. De plus, à l'insu de Bird, Oswalt était lui aussi un passionné de cuisine autoproclamé qui a suivi de grands chefs culinaires durant des années et il a donc parfaitement pu s'identifier à Rémy, en particulier lorsque le rat était consterné de voir Linguini gâcher la soupe[3].

En France, avant que Guillaume Lebon n'ait été engagé, le comédien Romain Duris a été approché par la production pour prêter sa voix au personnage mais malheureusement, ce dernier avait un emploi du temps très chargé, à tel point qu'il a été contraint de refuser la proposition[4].

Personnalité Modifier

Rémy est un rat qui éprouve une très grande fascination pour la cuisine gastronomique des humains, à tel point qu'il rêvait de devenir un grand chef cuisinier à l'image d'Auguste Gusteau, un objectif qu'il a finalement atteint à la fin du film. De plus, en raison de cela, Rémy était souvent tenter de s'aventurer dans le monde des hommes, en particulier pour gouter leurs mets raffinés, pour regarder les émissions de Gusteau ou pour cuisiner dès qu'il en a l'occasion comme il l'a fait après que Linguini ait gâché la soupe qu'il a accidentellement renversé en passant la serpillère. Pendant longtemps, tout cela ne convenait pas à Django et entraînait aussi une incompréhension des autres membres de leur colonie de rats. Le père de Rémy le réprimandait donc souvent à cause de sa vision négative des hommes tout en essayant de lui faire changer d'avis. Rémy, cependant, a pratiquement toujours refusé d'approuver cela, jusqu'à ce que Linguini l'ait rejeté du restaurant de Gusteau avec les autres rats lorsqu'ils volaient de la nourriture dans la chambre froide. Néanmoins, il a rapidement changé d'avis suite à une conversation imaginaire avec l'esprit de Gusteau alors qu'il était emprisonné dans la cage de Skinner.

En raison de son admiration pour les humains, Rémy voulait se comporter comme eux plutôt que d'avoir l'air d'un rat, ce qui explique qu'il ne voulait pas voler et manger des déchets comme ses compères ou qu'il marchait sur deux pattes au lieu de quatre en raison du fait que les rats utilisent ces mêmes membres pour se nourrir. Mais là encore, aucun rat ne le comprenait. Par ailleurs, Rémy ne pensait pas que son talent en matière de cuisine était si particulier et incroyable puisqu'il n'a montré qu'un signe de modestie lorsque Linguini s'est rendu compte qu'il savait cuisiner. De plus, malgré son admiration pour Gusteau, Rémy ne pensait pas que Linguini serait apte à cuisiner la première fois qu'il l'a vu.

Enfin, Rémy apprécie sa famille autant que la cuisine en dépit d'avoir longtemps été incompris par eux : il ne savait juste pas quoi choisir entre ces deux choses, comme il l'a expliqué à Django un peu avant de servir la ratatouille à Ego. Le cuisinier aimait particulièrement Émile puisqu'il n'a pas hésité à voler des mets raffinés dans le garde-manger de la cuisine de Gusteau pour "l'éduquer".

Capacités Modifier

  • Cuisinier expert : La plus grande capacité de Rémy (et celle qui le démarque le plus des autres rats) et sa grande aisance en matière de cuisine. Celle-ci est due à sa passion pour la gastronomie et pour les humains mais nous ignorons cependant comment il a pu l'acquérir, bien qu'on peut supposer qu'il l'a obtenu à force d'observer des hommes en train de cuisiner. Cependant, Rémy est peut-être même capable de cuisiner encore mieux que les hommes (peut-être même qu'il surpasse Auguste Gusteau dans ce domaine), si bien qu'il a même été en mesure d'impressionner Anton Ego, pourtant un critique français très réputé, faisant ainsi changer sa vision de la cuisine de Gusteau. En fait, en cuisinant par le biais de Linguini, Rémy a réussi à empêcher le restaurant de son idole de faire faillite et a épaté de nombreux clients avant Ego mais les autres cuisiniers (à l'exception de Colette) ont malheureusement été trop stupides pour accepter son talent et travailler avec lui, si bien qu'ils sont tous partis lorsque Linguini leur a révélé la vérité à son sujet.
  • Grande connaissance de la cuisine humaine : En tant que chef cuisinier, Rémy possède une très vaste connaissance des mets de la cuisine humaine, un trait qu'il a démontré de nombreuses fois au cours du film et des jeux-vidéos. Cette compétence lui permet ainsi de mélanger toutes sortes d'aliments pour créer les meilleurs plats qui soient.
  • Sens du goût et de l'odorat développé : En plus de bien savoir cuisinier, Rémy possède un sens du goût et de l'odorat extrêmement développé, si bien qu'il peut notamment identifier les différents ingrédients d'un plat humain comme il l'a fait avec le reste de gâteau trouvé dans le jardin de Mabel au début du film. Il a aussi été en mesure de détecter une odeur de mort aux rats et a donc sauvé Django de l'empoisonnement ce qui lui a valu de servir de détecteur de poison à la colonie.
  • Grande agilité et vitesse : En tant que rat, Rémy est très agile et peut notamment escalader des tuyaux à toute vitesse ou se déplacer très rapidement, ce qui lui est utile par exemple pour échapper aux humains qui veulent le tuer.
  • Combattant aisé au corps-à-corps : Dans les jeux-vidéos dérivés du film, il est démontré que Rémy possède de bonnes bases dans le combat au corps-à-corps, si bien qu'il peut éliminer plusieurs êtres vivants comme des arachnides, des insectes ou d'autres animaux même s'ils sont plus gros et plus nombreux que lui.

Galerie Modifier

Anecdotes Modifier

  • Rémy est le troisième protagoniste principal dans un film de Pixar à être un animal après Tilt de 1001 Pattes (1998) et Nemo de Le Monde de Nemo (2003).
  • C'est également le troisième protagoniste à ne pas avoir d'intérêt amoureux après Jacques Sullivent de Monstres et Cie (2001) et Nemo.
  • La fourrure de Rémy est composée de 1 150 070 poils[5].
  • Rémy est le seul personnage connu de Ratatouille à apparaître dans son générique de fin.
  • Rémy a été référencé dans le film de Pixar suivant Ratatouille, WALL•E (2008), où un robot-souris du vaisseau de l'Axiom se nommme REM-E. Il apparaît lorsque WALL•E et EVE sont prisonniers de la casse aux robots.

Références Modifier

  1. https://www.youtube.com/watch?v=9nvK-Hw_vUI
  2. 2,0 et 2,1 http://www.allocine.fr/film/fichefilm-46211/secrets-tournage/
  3. 3,0 et 3,1 https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&tl=fr&u=https%3A%2F%2Fwww.comingsoon.net%2Fmovies%2Ffeatures%2F19939-ratatouille-edit-bay-visit
  4. https://www.linternaute.com/television/ratatouille-romain-duris-aurait-pu-doubler-remy-p1152146/
  5. https://pixar-planet.fr/remy-personnage-dans-ratatouille/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .