FANDOM


"Quand on est au fond du trou, il faut arrêter de creuser si on veut remonter."
― Rick Dicker à M. Indestructible et à Elastigirl[src]

Rick Dicker est un agent gouvernemental américain allié des super-héros et l'un des personnages principaux (en dépit de son temps d'apparition à l'écran souvent faible) de la franchise de Pixar Animation Studios Les Indestructibles, étant apparu à la fois dans les longs-métrages Les Indestructibles (2004) et Les Indestructibles 2 (2018) mais aussi dans le court-métrage dérivé de 2005 Baby-Sitting Jack-Jack ainsi que dans les jeux Disney INFINITY, Disney Crossy Road et Lego Les Indestructibles.

Le personnage de Dicker a été doublé dans la version originale par l'animateur, dessinateur, chanteur, musicien, compositeur et acteur américain Bud Luckey dans Les Indestructibles et dans Baby-Sitting Jack-Jack, qui a été remplacé par l'acteur Jonathan Banks dans Les Indestructibles 2, étant décédé quelques mois avant la sortie du film au cinéma. Dans la version française, le comédien Jean-Bernard Guillard a prêté sa voix à l'agent fictif dans toutes ses apparitions y compris dans Baby-Sitting Jack-Jack. Enfin, dans la version québécoise, Dicker a été doublé par l'acteur Luis de Cespedes dans le premier volet et par l'acteur Guy Nadon dans le deuxième.

Biographie Modifier

Description Modifier

Rick Dicker est un agent gouvernemental américain employé par l'organisme de la National Security Agency (NSA). C'est l'un des proches des super-héros M. Indestructible et Elastigirl.

Les Indestructibles Modifier

Edna au mariage

Edna durant la cérémonie de mariage.

En tant que proche de M. Indestructible et d'Elastigirl, Dicker est l'une des rares personnes à assister à leur mariage dans la cathédrale de Municiberg, tout comme la styliste Edna Mode et quelques super-héros.

Suite aux nombreuses poursuites judiciaires à l'égard des justiciers, ces derniers sont tous contraints de mettre un terme à leur carrière de défenseur et de se reconvertir dans la société. Dicker est donc désormais à la tête d'un programme gouvernemental dont la vocation est d'aider les super-héros à s'intégrer dans la société. Cependant, Bob éprouve constamment le besoin de continuer d'aider les gens comme il le faisait autrefois et il arrive même fréquemment qu'il se serve de ses pouvoirs devant des civils, ce qui oblige Dicker à prendre des précautions comme effacer les souvenirs des témoins de ses actions ou reloger sa famille. Un jour, alors que les Parr se sont installé depuis peu de temps dans leur nouvelle maison, Bob est impliqué dans un conflit avec son patron, Gilbert L'Œuf, qu'il attaque furieusement avec sa force indestructible, entraînant l'hospitalisation de l'antagoniste. Dicker est alors amené à effacer la mémoire de ce dernier (au moins son souvenir de sa confrontation avec Bob), puis il croise le responsable dans un couloir et lui fait comprendre à quel point il est devenu coûteux pour le gouvernement. Néanmoins, il lui offre son aide en proposant de reloger une nouvelle fois sa famille, ce que Bob refuse. Dicker est alors contraint de laisser le super-héros continuer de se débrouiller tout seul.

Bien plus tard, après que les Indestructibles aient vaincu le dangereux et puissant robot de combat Omnidroïde v.10 du super-vilain Syndrome, Dicker les raccompagne dans une limousine et les informe que le gouvernement arrêtera Syndrome si jamais il récidivait. Bob lui demande alors si les super-héros peuvent continuer de vivre normalement, il répond que cela sera aux politiciens de décider mais il félicite néanmoins la famille pour son travail. Il reste présent durant le reste du trajet, au moins jusqu'à ce que les Indestructibles sortent brusquement de la voiture pour se rendre chez eux et sauver leur dernier-né, Jack-Jack Parr, de Syndrome.

Baby-Sitting Jack-Jack Modifier

Quelques temps après la mort de Syndrome des mains de Bob, Rick Dicker rencontre Kari McKeen, la baby-sitter de Jack-Jack qui avait assisté aux pouvoirs du petit et avait donc peiné à s'occuper de lui en l'absence de sa famille. L'agent du gouvernement interroge calmement l'adolescente dans une pièce sombre et celle-ci lui raconte les évènements, notamment les pouvoirs de Jack-Jack et la tromperie de Syndrome à qui elle a finalement remis le bébé lorsqu'il s'est présenté comme son remplaçant.

Tout en commençant à préparer l'appareil censé effacer la mémoire de Kari, Dicker lui demande si elle a raconté cela à quelqu'un et elle répond qu'elle en a parlé à ses parents mais qu'ils ne l'ont pas cru. Elle dit ensuite qu'elle aimerait bien oublier toute cette histoire et c'est à ce moment-là que le piston de l'appareil de Dicker se colle à son front, l'endormant. Ainsi, Dicker efface la mémoire de Kari.

Les Indestructibles 2 Modifier

Quelques temps plus tard, les Indestructibles sont arrêtés par la police suite à un affrontement les opposant à un terroriste nommé le Démolisseur et sont considérés comme responsables des dégâts causés à leur ville de Métroville durant la bataille et de la fuite de leur unique adversaire. Dicker est présent lors de l'interrogatoire de Bob et d'Hélène mais reste silencieux, ce que Bob lui reproche une fois qu'ils sont seuls. L'agent leur répond simplement qu'il faut arrêter de creuser quand on est au fond du trou afin de pouvoir remonter et il quitte la pièce.

Dicker parlant à Bob et à Hélène

Dicker parlant à Bob et à Hélène.

Peu de temps après, Dicker est à bord du camion blindé qui raccompagne les Indestructibles au motel où ils devront séjourner durant deux semaines (leur maison ayant été détruite dans l'affrontement) et lorqu'ils sont arrivés à destination, Bob l'informe qu'un des camarades de classe de sa fille Violette, Tony Rydinger, l'a vu en costume et sans son masque. Dicker répond qu'il va s'en occuper, puis informe Bob et Hélène que le programme de réinsertion des super-héros a été fermé à cause des politiciens, qui ne comprennent pas qu'on puisse faire le bien juste par conviction. Rick ne peut donc plus les aider davantage et est promu à la retraite. Bob et Hélène lui font leurs adieux, puis il repart dans le camion.

Plus tard, Dicker rencontre Tony Rydinger dans la pièce où il a rencontré Kari McKeen plus tôt et comme pour le cas de la baby-sitter, il l'interroge sur l'évènement compromettant, à savoir la vision de Violette sans son masque. À nouveau, Dicker demande à l'adolescent s'il a raconté cela à ses parents, sauf que cette fois, son interlocuteur nie cela. Comme Kari, il dit vouloir oublier l'évènement avant que le piston ne se colle sur son front, l'endormant et lui effaçant la mémoire. Cependant, ce geste se trouve être une erreur puisque Tony ne reconnaît plus Violette lorsqu'ils se revoient et oublie la sortie au cinéma qu'ils avaient planifié, mettant en colère la fille de Bob et d'Hélène. Lorsque Bob évoque Dicker, Violette comprend que c'est à cause de lui si Tony n'a plus de mémoire et cela amène M. Indestructible à rappeler Dicker. Celui-ci, en tenue décontractée, est manifestement en train de se préparer à quitter son bureau lorsqu'il reçoit l'appel. M. Indestructible l'informe de son erreur et lui demande ce qu'ils savent de Tony. Dicker lui donne plusieurs informations sur le garçon dont le fait qu'il travaille à temps partiel au restaurant de ses parents, le Happy Platter.

Après cela, Dicker part probablement définitivement à la retraite et n'entre plus en contact avec les Indestructibles ni avec aucun super-héros.

Apparence physique et caractéristiques Modifier

Rick Dicker est un homme aux cheveux et aux sourcils grils qui a un gros nez et une silhouette mince. En tant qu'agent du gouvernement, il porte toujours un costume de travail gris avec une chemise blanche (sauf dans sa dernière apparition de Les Indestructibles 2 où il est vêtu d'une chemise hawaïenne).

Possibles inspirations Modifier

Dicker semble d'abord être basé sur l'ancien président américain Richard Nixon. Son nom, quant à lui, fait référence à l'officier de police Rick Deckard, l'un des personnages principaux de la franchise de science-fiction Blade Runner, interprété par l'acteur Harrison Ford. Enfin, son caractère, ses traits du visage, ses goûts vestimentaires et son affiliation peuvent être basées sur l'agent K, interprété par le célèbre acteur Tommy Lee Jones dans les films de Men in Black.

Personnalité Modifier

Rick Dicker est un homme sérieux qui manifeste assez rarement une émotion particulière comme l'admiration, la satisfaction ou la tristesse. En effet, il semble se préoccuper de son travail avant tout, si bien qu'il est calme et relativement impassible, surtout lorsqu'il mène des interrogatoires. Néanmoins, Dicker était assez triste lorsqu'il a annoncé à Bob et à Hélène que le programme de réinsertion des super-héros avait été dissout car il était presque un ami pour eux ainsi que leur allié le plus utile comme en témoigne la manière dont ils se sont dit au revoir (il a notamment fait une accolade avec Hélène). Malgré cela, Rick Dicker reste quelqu'un de sérieux et inémotif puisque tout au long des deux films Les Indestructibles, il semble n'avoir sourit que lors du mariage de Bob et d'Hélène. Il a continué d'adopter ce comportement lorsque Bob l'a appelé et n'a même pas semblé être ravi d'être à nouveau en contact avec lui.

Note Modifier

  • Les deux interprètes québécois de Rick Dicker, Luis de Cespedes et Guy Nadon, sont intervenus dans la franchise Cars, ayant doublé respectivement Ramone et Doc Hudson.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .