FANDOM


"Ils veulent de l'héroïsme, et bien, je vais leur en donner. Ils vont en avoir pour leur argent ! Et quand je serais vieux, que je me serais bien marrer, je revendrai mes inventions pour que tout le monde puisse devenir un super-héros, n'importe qui peut devenir super ! Et lorsque tout le monde sera super, (rires) plus personne ne le sera."
― Syndrome révélant son véritable objectif de supprimer les super-héros[src]

Syndrome, de son nom véritable Buddy Pine, est un ancien fan du puissant super-héros M. Indestructible qui est devenu un super-méchant après que son idole ait constamment refusé son aide sur le terrain. Il s'agit d'un personnage supporter devenu l'antagoniste principal du célèbre long-métrage oscarisé de Pixar de 2004 Les Indestructibles et d'un personnage mineur de son court-métrage dérivé et sorti en 2005 Baby-Sitting Jack-Jack. Syndrome a été interprété par l'acteur, producteur de cinéma et skateboarder américain Jason Lee dans la version originale, dans la version française par l'humoriste et acteur Bruno Salomone dans Les Indestructibles et par le chanteur, acteur et photographe David Krüger dans Baby-Sitting Jack-Jack, et enfin par l'acteur Martin Watier dans la version québécoise. Tout comme les autres personnages principaux de Les Indestructibles, le terroriste est également apparu dans la majorité des produits dérivés de Disney et de Pixar, notamment dans ses jeux-vidéos et ses parcs d'attraction. Il a également été reproduit en figurine et en fève.

Biographie Modifier

Description Modifier

Buddy Pine est un passionné de M. Indestructible qu'il admire vivement depuis son plus jeune âge (il déclare même être "son plus grand fan"). De ce fait, il est membre de son fan club. Buddy rêve de pouvoir l'aider sur le terrain sous le nom de Indestructi-Boy et utilise son incroyable intelligence pour confectionner des machines afin de lui ressembler.

Les Indestructibles Modifier

Buddy et M. Indestructible dans l'Indestructibolide

Buddy étant dans l'Indestructibolide avec M. Indestructible.

Un jour, après que M. Indestructible ait aidé une vieille dame à récupérer Moustache, son chat blanc coincé dans un arbre, et permis à deux agents de police d'arrêter des voleurs armés, Buddy, alors âgé seulement de 10 ans, s'introduit dans l'Indestructibolide, la voiture gadgétisée de son idole, et exprime une fois de plus son enthousiaste et son envie de combattre le crime à ses côtés. Malheureusement, M. Indestructible, toujours très agacé par l'attitude du jeune garçon, l'éjecte brutalement de la voiture et s'enfuit, laissant derrière lui un Buddy lui criant de l'attendre.

Buddy retrouvant Bob

Buddy retrouvant M. Indestructible dans le bâtiment.

Le soir-même, Buddy utilise des fusées fixées à ses bottes pour voler et rejoindre M. Indestructible dans l'étage élevé d'un bâtiment où il confrontait le braqueur de banque français Folamour. Toujours plus contrarié par ses apparitions, le justicier musclé l'averti qu'il va trop loin et lui demande à nouveau de s'en aller. Bien que rejeté, Buddy décide d'aider Bob en faisant venir la police mais alors qu'il s'apprête à s'envoler, Folamour fixe une bombe à sa cape, obligeant M. Indestructible à le relâcher pour s'accrocher au vêtement tandis qu'il vole dans tous les sens. Finalement, Bob tombe avec la bombe sur une voie ferrée qui explose donc ce qui manque de tuer les passagers d'un train. Un M. Indestructible très furieux retrouve Buddy (à moins que l'enfant ne vienne lui-même le retrouver) et le livre à la police pour qu'il soit raccompagner chez sa mère. Le fan déçu continue de dire à son idole qu'il pourrait l'aider alors qu'on l'enferme dans une voiture. Finalement, M. Indestructible repart et Buddy est probablement raccompagné chez sa mère. On peut supposer qu'elle le gronde et le punit sévèrement. Apparemment, il aurait été enfermé dans sa chambre et aurait fait tomber l'immense affiche de M. Indestructible qui s'y trouvait.

En raison des rejets constants de M. Indestructible envers sa propre personne, Buddy commence à développer une haine profonde et irrépressible à son égard, et même à celle des super-héros en général. Ainsi, bien que les justiciers aient tous étés contraints de raccrocher leurs costumes et de se reconvertir dans la société en raison des poursuites menées contre eux suite à l'empêchement de la tentative de suicide d'un homme nommé Oliver Degris par M. Indestructible lui-même et à l'incident du train, Buddy envisage quand même de tous les éliminer afin de pouvoir devenir à son tour un super-héros. Il devient donc un terroriste extrêmement maléfique qui recrute toute une armée de sbires et une jeune femme surnommée Mirage et qui fait fortune en créant et en vendant des armes. Il créé l'opération Kronos qui vise à inciter les super-héros à reprendre du service et à combattre les robots de combat qu'il a confectionnés, les Omnidroïdes, pour qu'ils se fassent tuer. Le but de Syndrome est de créer un Omnidroïde suffisamment puissant pour vaincre M. Indestructible avant de lâcher le robot sur Métroville, leur ville natale, pour qu'il terrorise la population. Il interviendrait alors pour sauver les civils et combattrait son robot qu'il est capable de contrôler avec ses inventions. Ainsi, il serait considéré comme le nouveau héros de la ville (et connaîtrait donc encore plus que la gloire et la popularité qu'il aurait dû connaître en aidant M. Indestructible) et revendrait finalement ses inventions à sa retraite pour que n'importe qui puisse devenir un super-héros, détruisant ainsi ce concept.

Quinze ans après que M. Indestructible ait raccroché son costume, les différents prototypes d'Omnidroïdes ont éliminé un très grand nombre de super-héros qui ont manifestement tous étés trompés par Mirage, selon les ordres de Syndrome, qui est désormais âgé de 25 ans. À cette époque, Mirage décide initialement que Frozone, le meilleur ami de Bob, sera le prochain héros à affronter un Omnidroïde mais après avoir espionné les deux justiciers retraités sauver des civils d'un incendie et échapper à la police, elle juge supposément M. Indestructible moins puissant que Frozone et prend rapidement en contact avec lui via un message vidéo dans une tablette glissée dans ses affaires de travail. Acceptant cette mission en rêvant de pouvoir connaître à nouveau ses heures de gloire et d'action, Bob rencontre Mirage pour un briefing et est parachuté sur l'île de Nomanisan où se trouve le repaire de Syndrome, ce qu'il ignore. Grâce à un dispositif de surveillance ayant l'apparence d'un oiseau, Syndrome et Mirage assistent au combat entre M. Indestructible et le dernier robot qu'ils ont conçu, l'Omnidroïde 08. Malheureusement, leur ennemi est capable de détruire la machine grâce à une tactique ingénieuse. Étonné par l'exploit de Bob, Buddy charge Mirage de suspendre la manœuvre et de l'inviter à dîner. En arrivant au repaire, M. Indestructible entrevoit Syndrome donner de nouvelles instructions à Mirage mais ne peut le reconnaître en raison d'un mur de flammes qui le dissimule partiellement et d'une lumière qui ne laisse apparaître que sa silhouette. Au cours du repas, Mirage parle à plusieurs reprises de Buddy (en se référant à lui comme "leur hôte") à M. Indestructible, qui ne se doute toujours pas de sa véritable identité.

Syndrome se révélant à M. Indestructible

Syndrome se révélant à M. Indestructible.

Durant les deux mois qui suivent sa défaite, Syndrome conçoit une version améliorée du robot précédent qu'il baptise Omnidroïde v.X9, puis charge une nouvelle fois Mirage d'inviter Bob à le combattre. Cette fois, ce dernier est piégé car ce nouvel Omnidroïde est beaucoup plus grand et puissant. Il est même sur le point de le tuer avec ses pinces lorsque Syndrome décide de faire son apparition et de se présenter à son idole, préférant manifestement savourer sa victoire au lieu de le tuer tout de suite. Ainsi, il révèle qu'il est Buddy Pine et qu'il ne cherchait qu'à aider son héros par le passé. Sous la pression, M. Indestructible admet qu'il a eu tort de le traiter ainsi et s'excuse avant que Syndrome ne se lance dans un monologue clamant sa montée en puissance jusqu'à ce que Bob essaie de l'attaquer avec un gros morceau de bois. Syndrome se met donc à le battre avec le rayon d'énergie de point zéro paralysant de son gant en métal. Après avoir terrassé Bob plusieurs fois, il l'éjecte au loin par mégarde, le faisant tomber dans un cours d'eau. Utilisant ses bottes-fusées pour le rejoindre, il essaie de le tuer mais le manque et le regarde tomber en bas d'une cascade depuis le bord d'une pierre. Supposant qu'il a survécu (ce qui est le cas), Buddy envoie une sonde explosive dans l'eau mais Bob survit à nouveau. Tandis qu'une deuxième sonde scanne les environs pour s'assurer qu'il est bien mort, M. Indestructible réussit à la tromper en se cachant derrière le squelette d'un de ses anciens amis super-héros, Gazerbeam, qui a été tué par l'Omnidroïde 5. Ainsi, la sonde rapporte à son utilisateur que son ennemi est mort et cela l'enchante. Il s'éloigne donc.

Plus tard dans la journée, Syndrome regagne sa base des opérations où il a l'intention d'assister au lancement de l'Omnidroïde v.10 sur Métroville aux côtés de Mirage et de ses soldats. Cependant, le soir-même, Bob arrive au repaire et accède à l'ordinateur géant de la salle informatique du lieu où il découvre une partie de l'opération Kronos. Alors qu'il s'apprête apparemment à empêcher l'Omnidroïde d'être lancé, sa femme, Hélène, active le système de localisation de son costume. Le signal est intercepté et des machines neutralisent le super-héros avec de grosses boules gluantes. Syndrome est rapidement informé de l'émission du signal et se rend dans l'unité de confinement où Bob est retenu prisonnier pour l'interroger, persuadé qu'il a demandé des renforts. Torturé par son ennemi, un M. Indestructible déchu nie mais ils entendent la voix d'Hélène dans une radio et Syndrome envoie alors des missiles détruire l'appareil, ignorant qu'il s'agit de la famille de Bob. Celui-ci tente d'ailleurs de le raisonner mais Buddy est désormais trop cruel pour que cela fasse effet. La destruction de l'avion est bientôt confirmée mais tous ignorent que ses occupants ont survécu. M. Indestructible est triste à l'idée d'avoir perdu sa famille et Syndrome lui rappelle en plus de cela qu'il lui avait dit par le passé qu'il préférait travailler en solo. Cela amène un Bob enragé à essayer de le tuer mais Mirage sauve son employeur et est attrapée à sa place. Bob assure qu'il tuerait la jeune femme si Buddy ne le relâche pas mais celui-ci refuse, convaincu qu'il n'a aucune chance de pouvoir tuer son assistante. Bob essaie quand même de le faire mais échoue en raison de l'énergie qui l'immobilise. Syndrome repart ensuite avec Mirage en disant à M. Indestructible qu'il est faible et qu'il est désormais plus fort que lui.

Mirage contre Syndrome

Syndrome étant confronté par Mirage.

Plus tard, alors que Syndrome est en train de contempler la fusée qui est sur le point de décoller avec l'Omnidroïde v.10 à l'intérieur, Mirage (qui est désolée pour M. Indestructible et trouve Buddy trop cruel) confronte son employeur et lui annonce que Bob est loin d'être faible. Elle est également frustrée parce qu'il était prêt à laisser M. Indestructible la tuer et lui dit finalement de mettre sa propre vie en jeu avant de s'en aller, laissant seul un Syndrome surpris mais pas désolé. Ainsi, tandis que Syndrome permet à la fusée de décoller, Mirage délivre M. Indestructible et lui apprend que sa famille est encore en vie avant qu'Hélène et lui ne se rendent dans la jungle de l'île pour aider leurs deux enfants aînés, Violette et Flèche, à affronter les forces de Syndrome. Le combat fait rage et les Indestructibles semblent maîtriser la situation lorsque Syndrome (qui ignore vraisemblablement le soutien de Mirage envers les super-héros) surgit en volant avec ses bottes-fusées et immobilise les quatre justiciers avec les rayons d'énergie de sa télécommande. C'est seulement à ce moment-là qu'il découvre que M. Indestructible a épousé Elastigirl et qu'ils ont eu des enfants.

Syndrome et ses plans

Syndrome révélant ses véritables intentions.

Vainqueur, Syndrome fait prisonnier les Indestructibles dans une autre unité de confinement et ne peut s'empêcher de se vanter et de révéler ses véritables intentions de jouer les super-héros à Métroville et de connaître la gloire avant de revendre ses inventions pour que n'importe qui puisse devenir un justicier. Il repart en poussant des rires diaboliques et en annonçant que lorsque tout le monde sera un super-héros, plus personne ne le sera et cela détruira le concept des justiciers.

Une fois à Métroville, Syndrome fait sa première apparition publique en sauvant une femme et son bébé d'un camion lancé par l'Omnidroïde v.10 et en faisant semblant de combattre le robot géant qu'il contrôle avec ses gants. Après lui avoir détaché un bras, il clame sa victoire mais réalise malheureusement trop tard que l'Omnidroïde l'identifie comme une menace et se met à l'attaquer, mettant donc ses plans en péril. Après avoir perdu la télécommande de son gant, Syndrome se met à essayer de fuir mais se heurte à un bâtiment et retombe sur un toit d'immeuble, assommé.

Syndrome défaite

La défaite de Syndrome.

Buddy reste inconscient lorsque les Indestructibles s'échappent de son repaire, retournent à Métroville avec l'aide de Mirage et affrontent l'Omnidroïde avec le soutien de Frozone. Ils finissent par le détruire en utilisant le bras que Syndrome a détaché ainsi que sa télécommande. Le terroriste ne reprend ses esprits que lorsque les justiciers sont admirés par les citadins et est furieux que ses ennemis lui aient volés son avenir. Dans un acte de colère et tout en sachant que son complot est maintenant exposé au public, Buddy se rend à la maison des Indestructibles et garde Jack-Jack, le dernier-né des justiciers, qu'il prévoit d'enlever dans le but d'en faire son nouvel assistant. Lorsque les super-héros, alertés par la messagerie du téléphone d'Hélène, pénètrent dans la maison pour sauver leur proche, ils sont confrontés à Syndrome qui les attaque une nouvelle fois avec son rayon paralysant. Il tient Jack-Jack, qui s'est endormi. Après avoir réprimandé les Indestructibles pour leurs récentes actions, il les jette hors de la maison, puis s'envole avec un Jack-Jack en pleurs. Celui-ci se met à l'attaquer en utilisant des pouvoirs absolument surnaturels et Syndrome est contraint de le laisser tomber avant qu'Hélène, lancée par M. Indestructible, ne le récupère. Furieux, Syndrome crie aux super-héros qu'il finira par obtenir Jack-Jack mais Bob lance la voiture qu'il s'est payé avec l'argent donné par Mirage en échange de la défaite de l'Omnidroïde 08 sur son avion. Buddy Pine alias Syndrome est alors happé par sa cape dans une turbine à réaction et meurt vraisemblablement lorsque que son appareil explose. Les flammes et débris de l'appareil retombent ensuite en direction des Indestructibles et détruisent leur maison. Cependant, les héros survivent grâce au champ de protection de Violette.

Baby-Sitting Jack-Jack Modifier

Ce court-métrage présente la scène où Syndrome se rend à la maison de la famille Parr pour y kidnapper Jack-Jack. En sonnant à la porte, il est reçu par l'adolescente Kari McKeen, la baby-sitter du bébé, qui vient d'être témointe de ses pouvoirs incroyables qu'elle ne parvient pas à gérer. Après que Syndrome ait réussi à la tromper en mentant sur la signification du "S" sur son costume, elle lui confie Jack-Jack, n'ayant aucune conscience de sa véritable identité.

Les Indestructibles 2 Modifier

Du fait qu'il a été tué dans le premier film, Syndrome n'apparaît pas dans Les Indestructibles 2 (2018) mais est indirectement mentionné par Hélène et Bob Parr, qui rappellent que le jet du super-vilain a détruit leur ancienne maison et toutes leurs affaires.

Apparence physique Modifier

Au temps de l'âge d'or des super-héros, c'est-à-dire à l'époque où il admirait M. Indestructible, Buddy Pine était un jeune garçon de petite taille avec les cheveux blonds, la peau claire et des yeux bleus. Il portait généralement un costume bleu.

En tant que Syndrome, le personnage se distinguait par de longs cheveux roux dressés comme des flammes, apparemment en raison de la puissance de son esprit criminel. Il avait désormais un corps musclé, des taches de rousseur et avait toujours des yeux bleus et une petite taille. Son costume était cette fois noir avec une grosse inscription blanche en forme de "S" sur tout le buste et aussi sur le dos.

Création et développement du personnage Modifier

Syndrome a été originellement conçu pour être un antagoniste mineur du film Les Indestructibles puisqu'il ne devait apparaître que dans la séquence d'ouverture du média, au même titre que Folamour. Le véritable ennemi dans l'intrigue devait être un super-vilain influençable et souvent victorieux nommé Xerek. Celui-ci parvenait à rallonger sa vie grâce à des moyens technologiques sinistres et était le petit-ami d'Hélène Parr. Il avait le même rôle que Syndrome a dans la version finale du film puisqu'il amenait les super-héros retraités à combattre les Omnidroïdes et était le patron de Mirage. Mais finalement, Xerek a été supprimé de l'histoire lorsque le réalisateur et scénariste Brad Bird a constaté que Syndrome était plus populaire que lui auprès des producteurs. Il a ainsi offert au méchant roux le rôle que Xerek aurait dû avoir. Cependant, bien que disparu complètement de l'intrigue, ce dernier est apparu dans des bandes-dessinées.

La scène d'ouverture originale de Les Indestructibles mettait en scène M. Indestructible qui avait fait semblant de se couper avec un couteau de boucher. Suite à cela, Syndrome apprenait par un de ses agents que sa famille et lui-même avaient récemment emménages dans un nouveau quartier et s'est ensuite déguisé en cambrioleur utilisant le nom de "Smith" pour entrer dans la maison des Indestructibles et attirer l'attention de Bob en faisant du bruit avant de se servir de lui comme bélier pour détruire la maison. Il essayait ensuite de capturer Violette (qui n'était à cette époque qu'un bébé) mais cette dernière lui a craché dans les yeux. En guise de réponse, Syndrome a immobilisé Hélène et Violette mais Bob a fait rouler un miroir et a encastré Syndrome dans le plafond de la chambre de Violette. Le super-méchant était tué lorsqu'une explosion de gaz provoquée par une flamme dans la cheminée anéantissait toute la maison alors que les Indestructibles réussissaient à s'échapper à temps. Il convient de noter que dans cette scène, Syndrome laissait entendre que M. Indestructible et Hélène ont enfreint la loi en se mariant et en ayant des enfants. L'intrigue initiale mettait effectivement en scène ce concept mais celui-ci été délaissé puisque rien dans la vie réelle n'indique qu'il est interdit pour les super-héros de se reproduire.

Syndrome a été coiffé comme Jimmy Neutron, le protagoniste principal et titulaire de la série éponyme. Son apparence, notamment son visage, semble quant à elle avoir été influencée par celle du personnage de Kent Mansley, l'antagoniste principal dans le dessin animé de 1999 Le Géant de fer, le premier film de Brad Bird. Enfin, Syndrome est possiblement un hommage au super-méchant Ozymandias de l'univers DC Comics. Tous deux sont en effet devenus riches alors qu'ils étaient partis de rien et aucun des deux n'a de super-pouvoir mais une grande intelligence et une grande connaissance technique. Plus intéressant encore, les deux cherchaient à anéantir les super-héros en créant une invasion sauf que Ozymandias le faisait pour unir le monde alors que Syndrome cherchait à se venger d'eux.

Avant que Jason Lee n'ait été engagé pour doubler Syndrome, l'acteur américain Joaquin Phoenix a été approché pour le rôle.

Jason Lee n'a mis que quatre jours pour enregistrer toutes les répliques de son personnage dans le long-métrage tandis que l'acteur Craig T. Nelson, qui double Bob, a mis deux ans pour enregistrer la totalité des répliques du puissant super-héros pour le premier film[1].

Originellement, Buddy devait apparaître dans l'émission télévisée qui ouvrait Les Indestructibles mais il a finalement été coupé au montage, Bird estimant qu'ils en disaient trop[2].

Il semblerait que Syndrome devait à l'origine apparaître dans un flashback de Les Indestructibles 2 décrivant l'histoire de Gazerbeam et sa mort aux mains de l'Omnidroïde 5. Cependant, la scène a été coupée pour une raison inconnue.

Personnalité Modifier

"Oh non, non non ! Tu n'as même pas besoin de me former ! Je connais toutes tes ruses, ton style acrobatique, ta phrase favorite, tous tes secrets ! Je suis ton plus grand fan !"
― Buddy Pine exprimant son enthousiasme envers M. Indestructible[src]

Lorsqu'il était jeune, Buddy Pine était un enfant brillant, enthousiaste, joyeux et idéaliste. C'était un grand fan de M. Indestructible et probablement des autres super-héros en général qui rêvait de devenir lui aussi un justicier et de combattre le crime aux côtés de son idole. Sa passion pour ce genre de personnages a amené le jeune garçon à user de sa brillante intelligence pour confectionner des inventions qui lui permettraient d'être comme les super-héros, notamment des fusées qu'il fixait à ses bottes afin de pouvoir voler comme M. Indestructible et d'autres justiciers. Cependant, la passion de Buddy était clairement obsessionnelle car il était membre du fan club de son idole et connaissait tout d'elle, notamment ses slogans et son style acrobatique. Et surtout, il s'auto-proclamait comme son plus grand fan. De plus, Buddy le harcelait constamment sur le terrain et réalisait à peine qu'il ne voulait pas de son aide. Cela est démontré dans la scène où il est avec lui dans l'Indestructibolide où Bob tente de lui expliquer son agacement et qu'il ne l'écoute pas et continue d'exprimer son enthousiasme. Ainsi, Buddy était légèrement paranoïaque. De plus, il pouvait le rejoindre même lorsqu'il se trouvait dans des situations périlleuses, par exemple lorsqu'il confrontait Folamour dans la banque, ce qui démontre peut-être que le jeune garçon était obsédé au point d'être inconscient des dangers présents et même des situations actuelles en général. Enfin, Buddy pensait apparemment qu'être un super-héros consistait à porter des tenues cool et à battre des criminels, un trait qui est resté en lui même lorsqu'il était adulte. Ainsi, il n'a jamais compris ce qu'était réellement un super-héros.

Le comportement de Buddy envers M. Indestructible lui a valu d'être rejeté plusieurs fois par le super-héros musclé et lorsqu'il a été ramené chez sa mère par la police, il est devenu extrêmement furieux et rancunier. Désormais, il pensait que les super-héros ne sont pas fiables et a probablement détruit tous les accessoires de M. Indestructible qu'il gardait chez lui, notamment sa grande affiche. La haine de Buddy a perduré avec le temps et l'a même conduit à devenir un puissant criminel connu sous le nom de Syndrome qui voulait anéantir les super-héros, d'abord en connaissant lui-même la gloire, puis en détruisant le concept des justiciers en permettant à tout le monde de devenir des héros. Si ce plan pouvait paraître positif sous certains égards, il était en fait très machiavélique car il incluait de lâcher un Omnidroïde v.10 sur Métroville pour terroriser ses habitants et il aurait supprimé M. Indestructible, Frozone et les autres justiciers. Syndrome a d'ailleurs éliminé de nombreux super-héros par le biais de Mirage et de ses Omnidroïdes. Ainsi, il éprouvait un total mépris à l'égard de toute vie humaine et était désormais extrêmement cruel, dangereux, maléfique, sombre, effrayant, égoïste, insensible et même psychopathe. Comme tout grand méchant, il était aussi déterminé à atteindre ses objectifs même s'il devait éliminer des gens pour y parvenir. Syndrome était cynique car il était persuadé que le seul moyen de gagner le respect était de devenir une menace, comme il l'a indirectement expliqué à M. Indestructible lors de leur première confrontation. C'était aussi un être purement sadique car il a immédiatement envoyé des missiles sur l'avion d'Hélène en comprenant que Bob la connaissait et s'est moqué de lui en lui rappelant qu'il lui avait dit qu'il préférait travailler seul lorsque l'impact a été confirmé. De plus, le super-vilain ne voyait aucun inconvénient à s'en prendre aux enfants Parr et n'a donc pas voulu essayer d'arrêter les missiles, pas même après qu'Hélène ait dit qu'il y avait des enfants à bord. Enfin, Syndrome croyait fermement que la miséricorde est une faiblesse et que la négligence de la vie est une force. Ce dernier trait a d'ailleurs choqué Mirage et l'a amené à le réprimander avant de le trahir et d'aider les Indestructibles. Syndrome n'était cependant pas si mauvais puisqu'il a décidé de tromper Kari McKeen au lieu de la tuer, bien qu'il ait pu l'avoir épargné en raison de son incapacité à gérer les pouvoirs de Jack-Jack. Néanmoins, le meurtre de la baby-sitter aurait été parfaitement inutile.

Habituellement, Syndrome est calme, décontracté et très rarement en colère. Ainsi, lorsque M. Indestructible a vaincu l'Omnidroïde 08, il a complimenté cet exploit au lieu de s'énerver. C'est également pour cela qu'il n'avait pas manifesté d'inquiétude lorsque Bob a menacé de tuer Mirage. Syndrome était aussi comique et sarcastique comme le démontre par exemple la scène où il dit "Et vous n'avez pas perdu votre temps !" lorsqu'il découvre que Bob et Hélène se sont mariés et ont eu des enfants. Le puissant criminel était aussi prétentieux (il a affirmé au moins une fois qu'il était plus fort que M. Indestructible) et était conscient que bien qu'il n'a pas de pouvoir, il pouvait amplement rivaliser avec les super-héros avec ses multiples inventions et sa grande intelligence qui est d'ailleurs considérée par certains fans comme son réel pouvoir. Ainsi, cela démontre qu'il se croyait invincible face à ses ennemis et qu'il était persuadé de pouvoir gagner avant que Bob et les Indestructibles ne déjouent ses plans et le tuent.

Capacités, inventions et faiblesses Modifier

  • Bonne condition physique : En tant que jeune super-vilain, Syndrome était en assez bonne condition physique.
  • Acrobate : Syndrome était capable d'effectuer diverses acrobaties en volant avec ses bottes-fusées mais également lorsqu'il ne les utilise pas, par exemple lorsqu'il a esquivé le morceau de bois que lui lançait Bob lors de leur première confrontation.
  • Intelligence de niveau génie / Ingénieur de la technologie : La plus grande capacité de Buddy Pine était sans doute la très grande intelligence dont il était doté. C'était en effet un homme d'une intelligence extrême (peut-être même surhumaine), si bien qu'il surpassait possiblement n'importe quel autre personnage de son univers (à l'exception probable d'Evelyn Deavor) en matière d'intellect. En fait, il était aussi intelligent que Bob était puissant puisque même avant de devenir Syndrome, il était très prodigieux et a été en mesure de mettre au point des accessoires que même les adultes n'avaient pas encore conçu à cette époque, notamment les bottes-fusées dont il s'est d'abord servi pour rejoindre M. Indestructible dans la banque où il faisait face à Folamour. Il est d'ailleurs dommage pour lui que ni M. Indestructible ni Folamour n'aient au moins reconnu cette capacité. De plus, en tant que "génie", Syndrome s'est spécialisé dans divers domaines comme la science, la technologie ou la mécanique et a brillamment conçu divers matériels comme des armes tout au long de sa vie. Ainsi, c'est l'intelligence de Buddy qui lui a permis d'être riche et puissant puisqu'il a fait fortune en revendant ses inventions. Son plan consistait également à les revendre lorsqu'il aura terminé de jouer les super-héros pour que n'importe qui puisse en devenir un ce qui détruirait donc le concept des justiciers. Le criminel a aussi continué de créer des inventions pour lui-même ainsi que pour ses sbires. Ainsi, l'intellect immense de Syndrome faisait de lui un adversaire hors pair, même pour les super-héros, et est même considérée par certains fans comme son pouvoir, à tel point elle est magistrale. Elle était telle que ses cheveux étaient dressés sur sa tête.
  • Maître tacticien / Manipulateur : En tant que terroriste doté d'une intelligence très considérable, Syndrome était un habile stratège capable d'élaborer soigneusement tout un plan pour se venger des super-héros et détruire le concept d'en être un pendant de longues années. Il convient justement de noter que ce plan en lui-même était incroyablement ambitieux et recherché. En plus de cela, pour qu'il puisse se réaliser, Syndrome a dû convaincre Mirage et toute une armée de soldats de se joindre à lui, ce qui prouve qu'il est un jeune homme très convaincant et même manipulateur. De plus, tous ses sbires lui sont restés fidèles, à l'exception de Mirage. Ensuite, Syndrome a été capable de manipuler un très grand nombre de super-héros par le biais de Mirage et de les pousser à combattre les Omnidroïdes, ce qui a provoqué leurs pertes. Il a également pu manipuler Kari McKeen afin de pouvoir essayer d'enlever Jack-Jack Parr. Plus intéressant encore, Syndrome était apte à jouer avec les faiblesses de ses ennemis comme il l'a fait avec M. Indestructible en le provoquant avec la "perte" de sa famille.
  • Maître homme d'affaires : En tant que trafiquant d'armes et grâce à sa grande intelligence, Syndrome est devenu un homme d'affaires avisé qui a su évoluer dans ce milieu grâce à ses inventions, se créant tout un milieu avec des armes et divers autres accessoires après avoir vendu ses inventions.
  • Leader : Syndrome a été capable de diriger toute son armée durant un certain temps. Il semblait être respecté par chacun de ses sbires, malgré le fait qu'il ait été trahi par Mirage.
  • Volonté indomptable : Buddy était quelqu'un de ferme et résolu qui a toujours fait preuve d'une grande détermination dans l'accomplissement de ses différents objectifs. Même lorsqu'il était jeune, il a longtemps harcelé M. Indestructible pour pouvoir l'accompagner sur le terrain et n'a abandonné qu'après avoir été renvoyé chez sa mère par des officiers de police. Il a conservé ce trait en tant que Syndrome puisqu'il était prêt à commettre des actes atroces comme kidnapper ou tuer les enfants Parr ou encore menacer les habitants innocents de Métroville pour parvenir à ses fins. Syndrome n'a jamais renoncé et même une personne repentie et proche de lui comme Mirage était incapable de le raisonner. De plus, même après que les Indestructibles et Frozone aient vaincu l'Omnidroïde v.10, l'antagoniste a continué de les affronter avec pour intention apparente de les souffrir en guise de représailles pour sa défaite en essayant d'enlever Jack-Jack pour en faire son associé, peu de temps avant sa mort aux mains de M. Indestructible.

Syndrome utilisant l'énergie de son gant

Syndrome attaquant M. Indestructible avec l'énergie de point zéro de son gant.

  • Gants utilitaires : Il s'agissait probablement de l'invention la plus courante et de l'arme de prédilection de Syndrome. Durant sa montée en puissance, le super-méchant a appris à contrôler l'énergie de point zéro et à les utiliser contre ses ennemis par le biais de gants utilitaires. Désormais, il était capable de générer, à l'aide de ces gants, un rayon d'énergie quantique qui immobilise presque entièrement son adversaire, l'empêchant ainsi notamment de parler ou d'essayer de se défendre. La seule chose apparente que la victime du rayon de point zéro du gant de Syndrome était en mesure de faire était de bouger ses yeux. Cette fonction était aussi efficace sur les objets comme des camions. Le terroriste pouvait aussi se servir de ses gants pour projeter ses ennemis en imprimant les mouvements de ses bras et pour tirer des faisceaux d'énergie comme il l'a fait lorsque M. Indestructible a sauté en bas de la cascade d'eau. Le gant possédait également d'autres fonctions. Notamment, le gant gauche comportait la télécommande dont Syndrome se servait pour contrôler les Omnidroïdes. Il l'a utilisé lorsque M. Indestructible était sur le point d'être tué lors de leur première confrontation. Il l'a perdu lors de son combat contre l'Omnidroïde v.10 et les super-héros s'en sont servi plus tard pour détacher un bras du robot et en projeter un autre dans le cœur de la machine pour la détruire. Le gant de droite comportait également des sondes dont une Syndrome a lancée dans l'eau à la fin de sa première confrontation avec M. Indestructible.
Syndrome et ses bottes

Syndrome utilisant ses bottes-fusées lors de son affrontement avec l'Omnidroïde v.10.

  • Bottes-fusées : Une autre invention marquante de Syndrome était ses fameuses bottes-fusées. Il a conçu les premières lorsqu'il harcelait M. Indestructible au temps de l'âge d'or des justiciers et les avait utilisées pour le rejoindre dans une banque où il confrontait Folamour. Dans la même scène, il les a utilisées pour repartir afin de faire venir la police mais Bob s'était accroché à sa cape pour essayer de récupérer la bombe que Folamour y avait collé. En tant que Syndrome, le personnage a amélioré ses bottes pour qu'elle produisent des flammes de couleur bleu. Il s'en est servi lors de sa première confrontation avec M. Indestructible, puis une seconde fois lorsqu'il a capturé les Indestructibles dans la jungle de Nomanisan, une troisième fois lorsqu'il affrontait l'Omnidroïde v.10 et enfin une quatrième et dernière fois lorsqu'il a essayé d'emmener Jack-Jack à son avion.
  • Omnidroïdes : Les Omnidroïdes étaient des inventions essentielles pour Syndrome et ses projets puisqu'elles devaient lui permettre de faire semblant de combattre le crime et de connaître donc la gloire qu'il aurait dû connaître en aidant M. Indestructible à combattre la criminalité lors de l'âge d'or des super-héros. Tout au long de sa carrière, Syndrome a conçu pas moins de 10 prototypes d'Omnidroïdes. Il les a tous doté d'une intelligence artificielle et les a programmé pour combattre et tuer des super-héros. Chaque version d'Omnidroïde était plus performante et puissante que sa précédente et était donc toujours plus dangereuse pour les justiciers. Ainsi, si l'un d'eux parvenait à détruire le prototype précédent (comme l'ont fait notamment Gazerbeam et M. Indestructible), il était surpassé par la suivante ce qui entraînait généralement sa perte. Comme l'indique Mirage à M. Indestructible lors de son briefing, les Omnidroïdes sont capables de résoudre tous les problèmes auxquels ils sont confrontés. Cependant, à l'insu de Syndrome et comme Bob l'a compris, ils étaient assez intelligents pour se demander pourquoi on leur donne des ordres et identifier le super-méchant comme une menace comme l'a fait l'Omnidroïde v.10. Ce dernier a même manqué de tuer son créateur. La plus grande faiblesse des Omnidroïdes étaient eux-mêmes puisque M. Indestructible a su mettre au point des tactiques pour qu'ils se détruisent eux-mêmes avec leurs bras. C'est ce qui est arrivé à l'Omnidroïde 08 (qui s'est détruit lui-même en essayant d'attraper Bob, lequel s'abritait dans son cœur) à l'Omnidroïde v.10 (dont le cœur a été transpercé par sa propre pince qui avait été projetée par M. Indestructible et Elastigirl).
Sonde de Syndrome

La sonde explosive de Syndrome.

  • Sondes : Comme mentionné précédemment, le gant droit de Syndrome comportait des sondes qu'il a utilisé lors de sa première confrontation avec M. Indestructible. L'une était une bombe miniature qui a manqué de tuer M. Indestructible sous l'eau alors que l'autre était une sonde permettant à Syndrome de localiser les signaux de température, d'atmosphère et de vie. Cette dernière, tout comme la précédente, était probablement efficace à n'importe quel endroit, y compris sous l'eau. La deuxième était apparemment capable de parler puisqu'elle a rapporté à Syndrome que M. Indestructible est mort (ce qui était évidemment faux, puisque Bob l'a trompé en se cachant derrière le squelette de Gazerbeam).
  • Aéronefs à lames circulaires : Pour ses sbires, Syndrome a conçu des aéronefs pourvus de lames circulaires servant à contrôler l'altitude et les mouvements du véhicule. Ils ont étés utilisés majoritairement durant l'affrontement contre les Indestructibles dans la jungle.
  • Véhicules terrestres : Syndrome a également conçu des véhicules terrestres utilisés par ses hommes pour se déplacer rapidement à l'intérieur et à l'extérieur de sa base. Ceux-ci étaient fixés à des raies et étaient donc comme des trains miniatures. Elastigirl s'est servi de l'un d'eux pour s'infiltrer dans le repaire lorsque Bob était prisonnier.
Véhicule manta

Le jet en forme de raie manta utilisé par M. Indestructible.

  • Jet manta : Un autre engin conçu par Syndrome le jet ressemblant à une raie manta apparu à plusieurs reprises dans le film. C'était un appareil conçu avec un pilote automatique qui pouvait diriger l'appareil à des endroits prédéfinis tout en servant des boissons et de la nourriture à ses passagers. Le jet pouvait aussi se transformer en sous-marin et voyager sous l'eau, à l'image d'une véritable raie manta. Il est utilisé pour la première fois lors de la première rencontre entre M. Indestructible et Mirage puisque c'est dans cet avion qu'a lieu le briefing du justicier avant qu'il ne soit parachuté sur Nomanisan. Ensuite, il est utilisé par M. Indestructible pour rejoindre Mirage, avant le combat contre l'Omnidroïde v.X9. Enfin, à la fin du film, Syndrome a tenté d'y emmener Jack-Jack avant d'apparemment mourir dans l'appareil, détruit par M. Indestructible.
  • Prisons énergétiques : Lorsqu'il a appris à contrôler l'énergie de point zéro, Syndrome s'en est servi pour créer des prisons dans lesquels les prisonniers ne pouvaient s'échapper. Il pouvait également se servir de l'énergie pour les électrocuter avec des machines contrôlées par des techniciens.
Machines de neutralisation

Des machines de neutralisation.

  • Machines de neutralisation : Syndrome a aussi conçu les machines qui ont neutralisé M. Indestructible avec leurs boules gluantes.
  • Dispositifs de surveillance en forme d'oiseau : Syndrome a confectionné au moins un oiseau dissimulant une caméra de surveillance. Elle a été utilisée après que Bob ait vaincu l'Omnidroïde 08 et lorsque Violette et Flèche étaient dans la jungle.
  • Ordinateur : Les ordinateurs n'existant pas à cette époque (bien qu'on peut bizarrement en distinguer un dans l'appartement de Lucius), celui utilisé par Bob pour en apprendre plus sur l'opération Kronos a probablement aussi été conçu par Syndrome.

Syndrome assommé

Syndrome étant assommé suite à son combat contre l'Omnidroïde v.10.

  • Vulnérabilité humaine : La plus grande faiblesse de Syndrome était qu'il n'avait en fait pas de pouvoir réel (à l'exception peut-être de sa grande intelligence) et qu'il n'était donc qu'un simple humain sans force, résistance ou autre puissance particulière. Ainsi, il pouvait facilement être vaincu par M. Indestructible ou d'autres super-héros et c'est pour cela qu'il a été battu facilement par l'Omnidroïde v.10. Cependant, Syndrome compensait parfaitement bien cette faiblesse avec sa grande intelligence et ses multiples inventions puisque comme mentionné précédemment, il était un adversaire redoutable même pour les super-héros.
  • Manque d'empathie : Bien que le manque d'empathie de Syndrome vis-à-vis de tout autre personnage était l'un de ses traits les plus distinctifs (une caractéristique même notable et courante chez les antagonistes de fiction en général), c'était aussi sa deuxième faiblesse principale. En effet, puisque Syndrome était incapable de détecter et de comprendre les émotions de ses alliés et de ses ennemis, il ne pouvait pas forcément anticiper leurs réactions comme le démontre le fait qu'il n'a pas su prévoir que Mirage allait le trahir.
  • Arrogance : La troisième (et peut-être la dernière notable) faiblesse de Syndrome était son arrogance et sa confiance excessive qui était peut-être dûe à son immense intelligence. Il a même prétendu face à un M. Indestructible captif qu'il était "plus grand que lui". Ainsi, le criminel pouvait être pris au dépourvu lors de situations fâcheuses. Ainsi, lorsqu'il essayait d'emmener Jack-Jack à son avion, il a été choqué lorsque celui-ci s'est mis à l'attaquer avec ses pouvoirs et même après cela, il jurait encore qu'il réussirait un jour à l'avoir avant que M. Indestructible ne le tue.

Galerie Modifier

Anecdotes Modifier

  • Le mot "Syndrome" désigne les symptômes et anomalies qui caractérisent une maladie. C'est probablement en raison de ce qu'il était capable d'infliger à ses ennemis que le personnage a choisi ce surnom.
  • Syndrome est considéré par les fans comme l'un des antagonistes les plus diaboliques de tous les films de Pixar (peut-être en raison de sa haine irréversible envers les super-héros et de son indifférence à l'idée de tuer ou de blesser des enfants), les autres étant Le Borgne de 1001 Pattes (1998), Léon Bogue de Monstres et Cie (2001), Charles F. Muntz de Là-haut (2009) et Lots-o'-Huggin' Bear de Toy Story 3 (2010).
  • Syndrome est seulement le deuxième antagoniste principal d'un film de Pixar à mourir (après Le Borgne et avant Charles Muntz). Cependant, plusieurs fans prétendent que le super-vilain a pu survivre au crash de son avion et a continué de comploter dans l'ombre contre les Indestructibles. L'une des raisons pouvant justifier cela est que son corps n'a jamais été montré. Cependant, il reste très peu probable qu'il soit encore en vie et son absence dans Les Indestructibles 2 pourrait justifier cela.
  • La mort de Syndrome fait écho à une scène précédente de Les Indestructibles où la styliste Edna Mode refusait de confectionner un nouveau costume avec une cape pour M. Indestructible et rappelait que beaucoup d'anciens super-héros ont étés tués à cause du vêtement. De plus, l'une des justicières évoquées, Stratogirl, a été tuée lorsque sa cape a été aspirée dans le réacteur d'un avion. Il existe d'ailleurs une théorie non prouvée stipulant qu'Edna aurait elle-même conçu le costume de Syndrome et aurait fait exprès d'y mettre une cape pour causer sa perte[3]. Cependant, Brad Bird lui-même tente de démentir cette rumeur en disant que selon lui, Syndrome porte une cape en accord avec son ambition d'être "grandiose", de jouer aux super-héros plutôt que d'en être un réellement[4].
    • Dans un autre registre, la bombe que Folamour a fixé sur la cape de Buddy a entraîné les poursuites judiciaires qui ont contraints les super-héros à raccrocher leurs costumes.
  • Comme mentionné précédemment, Syndrome apparaît dans certains jeux-vidéos dérivés de Les Indestructibles. Il apparaît notamment dans l'adaptation en jeu-vidéo du film ainsi que dans le jeu-vidéo Lego Les Indestructibles où il ne meurt pas (après avoir été attaqué par Jack-Jack, il accepte sa défaite, puis disparaît). Dans ce jeu, il est également possible pour le joueur de l'incarner, probablement dans le mode multijoueur.
  • Lorsque Buddy est dans l'Indesctructibolide et que Bob essaie de se souvenir de son prénom, il l'appelle par erreur "Brodie" ce qui est peut-être une référence au personnage du même nom que Jason Lee interprétait dans le film Mallrats (1995).
  • Il est possible que Buddy est devenu cruel et malintentionné uniquement à cause de la punition de sa mère lorsqu'il a été ramené chez elle par la police et M. Indestructible.
  • En fin de compte, c'est grâce à Syndrome que les Indestructibles ont repris du service et ont continué de combattre le crime.
  • Il est probable que les armes que Syndrome confectionnait étaient vendues à des organisations criminelles.
  • Le choix de coiffure de Syndrome peut être expliqué par sa petite taille.
  • Alors qu'il portait toujours son masque lorsqu'il apparaissait en tant que Syndrome dans Les Indestructibles, l'antagoniste ne le portait pas lors de son caméo dans Baby-Sitting Jack-Jack, probablement afin de ne pas compromettre son identité auprès de Kari.

Références Modifier

  1. https://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=https://www.imdb.com/title/tt0317705/trivia&prev=search
  2. Les Indestructibles (2004) DVD, bonus : Commentaire audio de Brad Bird et John Walker
  3. https://www.melty.fr/ces-theories-sur-les-indestructibles-vont-changer-ta-vision-du-film-d-animation-a652370.html
  4. https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/25/vos-theories-sur-les-indestructibles-ne-sont-probablement-pas-tres-solides_a_23652574/
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .